GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le Japon et l'UE signent un «ambitieux» accord de libre-échange

    media Le Premier ministre japonais Shinzo Abe entouré du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et du président du Conseil européen Donald Tusk, le 17 juillet 2018 à Tokyo. Koji Sasahara/Pool via Reuters

    Après l’AECG, l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’UE, c’est désormais vers l’autre rive du Pacifique que les Européens étendent leur nouvel élan commercial en signant ce mardi 17 juillet avec le Japon un accord de libre-échange destiné à entrer rapidement en œuvre. Ce nouvel accord commercial est qualifié d’ambitieux par les deux partenaires dans un contexte où la guerre commerciale entamée par Donald Trump menace la sérénité des échanges mondiaux.

    Avec notre bureau de Buxelles,

    Japonais et Européens ne manquent pas de superlatifs pour qualifier ce nouvel accord de libre-échange entre deux économies qui, à elles seules, représentent près d’un tiers du PIB mondial, selon le président de la Commission européenne.

    « Nous célébrons la signature d'un accord commercial extrêmement ambitieux entre deux des plus grandes économies du monde », ont déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil européen Donald Tusk dans un communiqué, en saluant un « jour historique ».

    Dans la pratique, cet accord permettra par exemple d’ouvrir entièrement le marché européen aux automobiles japonaises qui, au terme d’une période de transition en douceur de sept ans, entreront en Europe sans droits de douane.

    Les exportations européennes vers le Japon bénéficieront de leur côté d’une suppression des droits de douane pour le vin ou le fromage, il y aura des facilités d’exportations pour la viande et le Japon reconnaîtra les appellations d’origine contrôlée de deux cents produits européens. Tokyo ouvrira également ses marchés publics aux entreprises européennes.

    Face aux menaces américaines contre le commerce mondial, Japonais et Européens soulignent l’importance de cet accord qui est, selon la commissaire au Commerce Cecilia Malmström, un signal envoyé au monde que deux des plus grandes économies croient encore au libre-échange et s’opposent au protectionnisme et à l’unilatéralisme.

    Cet accord devrait être mis en œuvre rapidement, peut-être dès l’an prochain, car il exclut toutes les questions relatives à la protection des investissements contrairement à l’accord UE-Canada. Il n’y aura de ce fait pas besoin de consulter les Parlements nationaux et seul l’accord du Parlement européen sera nécessaire.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.