GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Christophe Castener est remplacé aux relations avec le Parlement par Marc Fesneau. Didier Guillaume remplace Stéphane Travert au ministère de l'Agriculture. Jacqueline Gourault nommée à la tête du ministère des Territoires.

    Europe

    La campagne officielle pro-Brexit sanctionnée par une amende

    media Un militant pro-Brexit lors d'un rassemblement anti-Union européenne le 31 mai 2016. PAUL ELLIS/AFP

    Une enquête de la Commission électorale britannique sur les dépenses lors de la campagne officielle pour le vote sur le Brexit a montré que deux groupes avaient enfreint le code électoral en ne déclarant pas « leur travail commun » et en ne respectant pas « les limites de dépenses ». Vote Leave est sanctionné par une amende de 69 000 euros.

    L'enquête de la Commission électorale britannique a porté sur les campagnes menées par Vote Leave et BeLeave.

    Elle a « trouvé des preuves substantielles que les deux groupes travaillaient à un plan commun, ne déclaraient pas leur travail commun et ne respectaient pas les limites de dépenses [de campagne] légales ». 

    Vote Leave a « refusé de coopérer, a rejeté nos demandes d'entretien avec un représentant [du mouvement], et nous a forcés à utiliser nos pouvoirs légaux pour le contraindre à fournir des preuves », a précisé la Commission électorale. « Néanmoins, nous avons trouvé des preuves claires et importantes. » Le dossier a été transmis à la police. 

    Pour ne pas avoir respecté les règles, le mouvement pro-Brexit Vote Leave est donc sanctionné à hauteur de 69 000 euros.

    En mai dernier, un autre mouvement pro-Brexit, Leave.EU, soutenu par Nigel Farage, s'était vu infliger une amende de 79 000 euros pour de multiples irrégularités. Le plafond de dépenses avait en effet été dépassé d'au moins 10 % et « produit des déclarations de dépenses et de transactions incomplètes et inexactes », avait alors indiqué la Commission. Très présent sur les réseaux sociaux, Leave.Eu avait joué un rôle décisif dans le vote des citoyens britanniques en faveur du Brexit, le 23 juin 2016.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.