GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Ethiopie: décès de l'ancien président Girma Woldegiorgis deux semaines avant son 95e anniversaire (médias d'Etat)
    • «Gilets jaunes»: l'A6 fermée à la frontière du Rhône par précaution
    • Suivez en direct notre liveblog RFI «"gilets jaunes", acte V: la journée du 15 décembre en continu»
    Europe

    Tchétchénie: début du procès du militant de l'ONG Memorial Oïoub Titiev

    media Le militant de l'ONG Memorial, Oïoub Titiev quitte le palais de justice de Grozny le 3 juillet 2018. AFP

    Le procès d'Oïoub Titiev débute ce mercredi 18 juillet en Russie et il inquiète beaucoup les organisations de défense des droits de l'homme. Ce responsable en Tchétchénie de l'ONG russe Memorial est accusé d'avoir transporté de la drogue dans son véhicule. Des accusations fabriquées de toutes pièces, selon l'ONG, qui dénonce un procès politique.

    C’est en janvier 2018 que Oïoub Titiev est arrêté par la police tchétchène. Alors qu’il se rend au bureau de Memorial à Grozny, son véhicule est fouillé par des policiers qui affirment y découvrir un sac rempli de marijuana.

    Aujourd’hui accusé d’achat illégal et de transport de drogue, le responsable de l’ONG Memorial en Tchétchénie encourt jusqu’à dix années de prison.

    En Russie, Memorial est connu pour son travail de recherche sur les victimes du régime soviétique. Mais l’ONG dérange les autorités russes, de même que les autorités tchétchènes, régulièrement pointées du doigt pour de très graves atteintes aux droits de l’homme.

    Selon les responsables de Memorial, ces accusations de trafic de drogue ont été inventées pour faire taire Oïoub Titiev. Dans un communiqué publié au début du moins, l’ONG Amnesty International réclamait la libération immédiate du militant. En Tchétchénie, s’inquiète l’ONG, l’espoir est mince que son droit à un procès équitable soit respecté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.