GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Octobre
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Grèce: quatre Turcs libérés après leur condamnation pour entrée illégale

    media La rivière Evros, frontière naturelle entre la Grèce et la Turquie, en octobre 2005. BABIS GRIZIOTIS / AFP

    Quatre Turcs ont été libérés après leur condamnation à trois mois de prison avec sursis pour avoir pénétré dans une « zone interdite » en Grèce. Ils avaient été arrêtés au bord du fleuve Evros, non loin de la frontière gréco-turque. Ils ont déclaré, selon la police, être partis à la recherche de survivants d'une embarcation qui aurait chaviré en tentant de passer la frontière.

    Avec notre correspondante à Athènes,  Charlotte Stiévenard

    Selon la police grecque, deux des quatre Turcs arrêtés jeudi au bord du fleuve Evros ont dit être des journalistes. Dans cette zone interdite du fleuve frontalier, ils recherchaient, selon leurs dires, des compatriotes qui auraient essayé de passer en Grèce. Une femme et trois enfants seraient portés disparus après que leur embarcation ait chaviré. Les deux autres Turcs arrêtés ont déclaré être des membres de cette famille.

    Les disparus auraient tenté de passer la frontière pour fuir les purges qui se poursuivent en Turquie depuis la réélection du président Recep Tayyip Erdogan. Elles ont débuté après le coup d'Etat manqué, il y a un peu plus de deux ans.

    Depuis, les relations gréco-turques se sont nettement tendues, plus particulièrement à cause du refus de la justice grecque d'extrader huit militaires turcs venus demander l'asile sur son sol.

    Deux militaires grecs arrêtés côté turc du fleuve Evros sont, quant à eux, toujours en détention. Ils attendent leur procès pour entrée illégale sur le territoire depuis près de quatre mois.

     

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.