GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La clause de sauvegarde («backstop») vise à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Le maintien temporaire de l'Irlande du Nord dans l'union douanière ouvre, selon les détracteurs de cet arrangement, la voie à un démantèlement du Royaume-Uni.

    Europe

    Incendies en Suède: des ONG pointent la responsabilité de l'industrie forestière

    media Une forêt brûlée par un incendie dans le nord-est de Ljusdal, au centre de la Suède, le 26 juillet 2018. TT News Agency/via REUTERS

    Les feux continuent de s'étendre sur les forêts suédoises, avec une vingtaine de foyers encore actifs vendredi 27 juillet, et au moins 25 000 hectares partis en fumée. Ces incendies, les plus importants de l'histoire du pays, font monter un débat sur la responsabilité - ou non - de l'industrie forestière dans cette situation.

    Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

    La forêt, qui couvre les trois quarts du territoire suédois, est pour l'essentiel une forêt de pins, récente et destinée à l'industrie du papier et à la production de bois. Sans elle, le royaume nordique ne serait pas le troisième exportateur au monde de produits forestiers. Sans elle, aussi, Ikea ne serait pas devenu le leader mondial du meuble.

    Mais ces performances ont-elles un lien avec les incendies historiques qui ravagent en ce moment la Suède ? C'est la question que posent certaines ONG, qui dénoncent cette monoculture des résineux, qui s'enflamment comme des torchères.

    La filière bois, qui représente 100 000 emplois dans le pays, conteste cette responsabilité et met en avant la sècheresse qui a commencé dès le mois de mai.

    En attendant de trancher ce débat, les autorités suédoises doivent gérer l'urgence. Le pays a dû demander une aide matérielle à l'Union européenne et compte sur les pluies prévues ce week-end pour donner un coup d'arrêt à ces incendies sans précédent.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.