GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pédophilie: le pape François accepte une nouvelle démission

    media L'archevêque d'Adélaïde Philip Wilson (c) quitte le tribunal de Newcastle, le 3 juillet 2018. AAP/Darren Pateman/via REUTERS

    Le pape François a accepté, lundi 30 juillet, une nouvelle démission dans le cadre du scandale de la gestion des abus sexuels commis au sein de l'Eglise. Il s'agit cette fois-ci d'un archevêque australien.

    Avec notre correspondant à Rome,  Xavier Le Normand

    Condamné par la justice de son pays, Mgr Philip Wilson, archevêque d'Adelaïde en Australie, a remis lundi sa démission au pape François. Une décision qui était attendue puisque le prélat a été reconnu coupable d'avoir caché des abus sexuels commis par un prêtre dans les années 1970.

    La justice australienne l'a ainsi condamné à 12 mois de prison fermes. Elle doit cependant encore décider si Mgr Wilson ira derrière les barreaux, ou s'il sera seulement assigné à résidence. Le prêtre coupable d'abus est pour sa part décédé en 2006 derrière les barreaux.

    La démission de l'archevêque d'Adelaïde avait notamment été réclamée par des prêtres australiens. Pour eux, pas question qu'un évêque condamné pour de tels faits reste à la tête d'un diocèse. De fait, le pape François avait déjà nommé un administrateur début juin.

    Samedi dernier, le chef de l'Eglise catholique, avait accepté une autre démission : celle du cardinal américain Theodore McCarrick. Celui-ci a ainsi renoncé à son titre de cardinal. Il est en effet sous le coup d'enquêtes pour avoir lui-même avoir été coupable de plusieurs abus sexuels. Des accusations particulièrement graves donc, qui ont justifié cette démission toute particulière.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.