GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les Etats-Unis vont se retirer de l'ensemble de la Syrie, a affirmé mercredi 19 un responsable américain. Au moins 2000 soldats américains y sont déployés pour combattre le groupe Etat Islamique (EI). «C'est un retrait total» qui interviendra «aussi rapidement que possible», a indiqué cette source ayant requis l'anonymat, précisant que «la décision a été prise hier». Le président américain Donald Trump a également tweeté dans ce sens mercredi, affirmant que «nous avons vaincu le groupe Etat islamique en Syrie, la seule raison pour moi pour laquelle nous étions présents pendant la présidence Trump».

    Europe

    Affaire Skripal: Sergueï Lavrov monte au créneau face aux sanctions américaines

    media Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lors d'une réunion avec son homologue japonais à Moscou, le 31 juillet 2018. REUTERS/Maxim Shemetov TPX IMAGES OF THE DAY

    L'annonce de nouvelles sanctions américaines contre la Russie a une fois de plus renforcé les tensions entre Moscou et Washington. Selon le département d'Etat américain, cette nouvelle série de restrictions devraient être mises en application à partir du 22 août. La nature des sanctions n'a pas été révélée, mais Moscou promet d'ores et déjà des mesures symétriques. Ce vendredi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a protesté contre cette annonce de nouvelles sanctions auprès de son homologue américain.

    Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche

    Sergueï Lavrov et Mike Pompeo se sont entretenus par téléphone vendredi à l'initiative de la diplomatie américaine. Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères synthétise cet échange en ces termes : « La partie russe rejette catégoriquement les nouvelles sanctions annoncées récemment par Washington en lien avec des informations présumées sur l'implication de la Russie dans la prétendue affaire Skripal ».

    Selon Moscou, les sanctions américaines à venir n'ont aucune justification. « Ni les Etats-Unis, ni la Grande-Bretagne, ni aucun autre pays n'ont fourni aucun fait confirmant de telles affirmations », indique le communiqué russe. La veille, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avait accusé Washington de vouloir influencer le cours de l'enquête.

    En Russie, la presse aborde abondamment les potentielles conséquences de ces sanctions sur l'économie russe. Si Washington envisageait d'aller plus loin, une perspective qui a été évoquée, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev assure qu'il s'agirait d'une « déclaration de guerre économique ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.