GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: le concessionnaire routier chargé du viaduc de Gênes sort de son silence

    media Le président d'Autostrade per l'Italia Fabio Cerchiai (à gauche) et son directeur général Giovanni Castellucci ont tenu une conférence de presse à Gênes, le 18 août 2018, quatre jours après l'effondrement meurtrier du viaduc Morandi. REUTERS/Massimo Pinca

    En Italie, après l’émotion ce samedi matin 18 août lors de la cérémonie de funérailles des victimes de la catastrophe de Gênes, cet après-midi a été marqué par une conférence de presse très attendue. Celle d’Autostrade per l’Italia, le concessionnaire routier chargé de la maintenance du viaduc Morandi. Le groupe qui ces derniers jours a été pris pour cible par le gouvernement.

    Avec notre correspondant à Rome, Eric Sénanque

    Une conférence de presse du président et de l’administrateur délégué du groupe Autostrade per l'Italia qui visait avant tout à présenter des excuses. « Nous n’avons pas été capables de faire sentir notre proximité avec la ville de Gênes et nous en sommes profondément désolés », ont déclaré les dirigeants.

    Sous le feu des critiques du gouvernement depuis le drame, le groupe n’a pas voulu rentrer dans les polémiques. « Nos rapports avec le gouvernement, nous verrons cela plus tard », a réagi Autostrade, préférant parler de concret. Avec d’abord la reconstruction d’un pont à la place du viaduc Morandi. La société s’est dite capable de bâtir en huit mois un nouveau pont en acier.

    Fonds d'urgence

    Autre annonce faite lors de cette conférence : la mise en place d’un fonds d’urgence destiné à indemniser les familles qui vont voir leur maison détruite. Un fonds estimé à 500 millions d’euros. « Nous voulons essayer d’alléger la souffrance des familles et de la ville de Gênes », a rappelé l’administrateur d’Autostrade.

    Si cette conférence de presse a éludé le bras de fer avec le gouvernement, les dirigeants du concessionnaire autoroutier ont quand même tenu à se défendre : « Nous avons le sentiment d’avoir toujours bien agi par le passé, les ponts de notre réseau sont sûrs », ajoutant que « ce n’est pas le moment d’accuser qui que ce soit alors que les causes de la tragédie n’ont toujours pas encore été clairement établies ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.