GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Septembre
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Effondrement du viaduc à Gênes: les funérailles dans la presse

    media Le tablier du pont Morandi vu depuis le périmètre de sécurité. REUTERS/Massimo Pinca

    Les journaux italiens sont largement revenus ce dimanche matin sur la journée d’hommage national aux victimes du viaduc de Gênes qui s'est déroulée hier. Revue de presse.

    Avec notre correspondant à RomeEric Sénanque

    De nombreux quotidiens mettent en Une des photos de la cérémonie émouvante de funérailles des victimes de Gênes, comme Il Manifesto, le quotidien communiste qui montre les immenses couronnes de fleurs posées sur les cercueils. Une photo reprise également par le quotidien du Saint-Siège. L’Osservatore Romano titre sur « les larmes de Gênes ».

    La Repubblica montre le président de la République Sergio Matarella consoler les familles des victimes, tout comme Il Gazzettino, le quotidien du nord-est de l’Italie qui reprend les propos du chef de l’Etat : « Une tragédie inacceptable ».

    Autostrade per l’Italia pleure « des larmes de crocodile »

    L’autre actualité hier, c’était aussi cette conférence de presse d’Autostrade per l’Italia, le concessionnaire autoroutier chargé de la maintenance du pont. La Repubblica rappelle que le groupe a proposé un fonds d’indemnisation pour les Génois qui vont devoir quitter leur maison et le refus de Luigi di Maio. « Nous ne voulons pas de l’aumône », écrit le quotidien reprenant les paroles du vice-Premier ministre 5 étoiles.

    Le groupe Autostrade n’est pas épargné par de nombreux journaux ce dimanche matin. « Les larmes de crocodile des Benetton », écrit le journal de droite La Verità, qui évoque une conférence de presse surréaliste où les dirigeants du groupe ont « concédé » des dédommagements qui étaient en réalité une obligation.

    Mais celui qui a la dent la plus dure, c’est Il Fatto Quotidiano qui dénonce les « fausses excuses » des dirigeants d’Autostrade. « Ce n’est pas notre faute et nous ne savons pas pourquoi le pont s’est écroulé, mais soyez tranquilles », écrit ce quotidien plutôt classé à gauche.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.