GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Navire de migrants bloqué en Italie: réunion informelle d'urgence à Bruxelles

    media Les ministres de l'Intérieur allemand Horst Seehofer, italien Matteo Salvini et autrichien Herbert Kickl lors d'une conférence de presse à Innsbruck en Autriche, le 12 juillet 2018. REUTERS/Lisi Niesner

    Une réunion informelle d'urgence se tient ce vendredi 24 août à Bruxelles pour évoquer la question migratoire. Cela fait suite au nouveau refus du ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, d'accueillir un navire avec des dizaines de migrants à son bord.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

    Matteo Salvini est déterminé à ne pas laisser débarquer les 150 migrants désormais en attente sur le navire Diciotti. « Personne ne débarquera en Italie sans mon autorisation », a réitéré le ministre italien de l'Intérieur ce jeudi 23 août matin à la radio, assurant refuser que l'Italie ne devienne « un camp de réfugiés » pour le compte du reste de l'Europe. Le navire a accosté lundi soir à Catane, en Sicile, mais les migrants sont retenus à l'intérieur. Matteo Salvini demande à l'Europe de réagir.

    Un scénario qui se répète depuis des semaines. Les 28 Etats membres devaient se voir le 20 septembre en Autriche pour évoquer ces problématiques et la politique migratoire. Une pré-rencontre aura donc lieu ce vendredi : 12 pays seront représentés à un haut niveau, indique une porte-parole de la Commission. Ceux notamment qui se sont récemment proposés pour accueillir des migrants seront là.

    « Une priorité humanitaire »

    Tout le monde a été invité, précise un autre porte-parole. Mais c'est donc moins de la moitié des Etats membres de l'Union qui ont répondu présents. Seront évoquées lors de cette réunion les options proposées lors du dernier sommet européen : les centres de débarquement régionaux notamment.

    « C'est une priorité humanitaire, nous cherchons toujours une solution », a expliqué un représentant de l'exécutif européen. La Commission rappelle aussi qu'elle a mobilisé un total de plus de 200 millions d'euros d'aide d'urgence pour soutenir la gestion des migrations en Italie.

    Ce jeudi 23 août au soir, le Vice-président du Conseil et ministre du Travail et du Développement économique, Luigi Di Maio, a lancé un ultimatum à Bruxelles, la veille de la réunion à Bruxelles. Le chef du Mouvement 5 étoiles, qui gouverne avec la Ligue de matteo Salvini, menace de ne pas voter la loi de Budget prévoyant un financement à l'UE si aucune décision n'est prise sur le Diciotti.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.