GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Immigration: face aux menaces italiennes, l'UE tape du poing sur la table

    media Des réfugiés du «Diciotti» lors de leur débarquement à Catane le 26 août 2018. REUTERS/Antonio Parrinello

    Les 150 migrants bloqués à bord du navire italien « Diciotti » depuis plus d'une semaine ont finalement été autorisés à débarquer dans le port sicilien de Catane. L'Eglise en Italie, l'Albanie et l'Irlande ayant accepté de les prendre en charge. Un dénouement salué par la Commission européenne qui tape également du poing sur la table face aux menaces italiennes.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    « Les menaces sont inacceptables » a martelé le commissaire européen à la migration, Dimitris Avramopoulos. Le ton est sec, peu habituel de la part des membres de l'exécutif bruxellois. Mais l'agacement est palpable dans les couloirs des institutions européennes.

    L'Europe veut avancer vers une solution structurelle et ne plus devoir gérer les bateaux les uns après les autres. A Bruxelles, on n'a guère apprécié les menaces et les ultimatums venus de Rome.

    Les hommes forts du gouvernement italien ne cessent de répéter ces derniers jours que l'Italie allait revoir sa contribution au budget européen à la baisse faute de solidarité européenne dans l'accueil des migrants.

    « Attaquer l'UE revient à se tirer une balle dans le pied » insiste le Commissaire européen à la Migration. Et de poursuivre : « Tous les pays membres sont tenus de respecter les obligations qui découlent de leur appartenance à l'UE ».

    Comprenez : approvisionner le budget communautaire. La Commission européenne rappelle enfin que l'Italie a versé 13 milliards d'euros au budget européen en 2017, et non 20 milliards comme annoncé par les autorités italiennes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.