GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)
    Europe

    Le pape clôture sa visite en Irlande par une messe au Phoenix Park de Dublin

    media Le pape François lors de son arrivée au Phoenix Park de Dublin le 26 août 2018. REUTERS/Clodagh Kilcoyne

    Environ 130 000 personnes se sont rassemblées au Phoenix Park de Dublin ce dimanche après-midi pour la messe de clôture de la rencontre mondiale des familles. Une messe donnée par le pape François qui en a profité pour réitérer ses excuses à toutes les victimes de violences sexuelles et institutionnelles. L'événement était familial, mais surtout historique, 39 ans après la seule visite d'un pape dans un pays pourtant très catholique.

    Avec notre correspondant à Dublin, Julien Lagache

    Malgré une pluie intermittente et un vent capricieux, le public a tenu bon tout au long de la messe finale donnée par le pape François. Une foule bien couverte, dans laquelle les évêques et les prélats assis dans les premiers rangs portaient les mêmes imperméables légers que les fidèles et les curieux.

    C'est dans une atmosphère calme et de recueillement que le souverain pontife a adressé ses dernières paroles aux Irlandais auxquels il a réitéré ses excuses pour les différents scandales qui ont sérieusement entamé la crédibilité de l'Église dans le pays.

    Des applaudissements ont d'ailleurs suivi chaque mot d'excuse adressé aux personnes qui ont eu à subir des agressions sexuelles ou des violences institutionnelles.

    Des milliers d'étrangers agitaient leurs drapeaux, mais on a pu retrouver aussi quelques curieux, simplement venus voir le pape en vrai. On pouvait également apercevoir quelques pulls roses de la campagne pour le « non » au référendum sur l'avortement, mais en ce dimanche, beaucoup de familles portaient des survêtements de sports gaéliques, un autre incontournable de la culture irlandaise avec la religion catholique.

    Je suis catholique, c'est bon de voir notre chef !
    Sur place, les Irlandais sont contents d'avoir vu le pape 27/08/2018 - par Julien Lagache Écouter

    Parti en Irlande pour célébrer la famille, le pape François a été confronté tout au long du week-end au scandale des abus sexuels et de pouvoir commis par des membres de l'Eglise.

    Le sujet était néanmoins attendu tant ces problèmes ont pu être violents dans ce pays. Ainsi, le pontife a exprimé les regrets et la honte de l'Eglise dans pas moins de quatre de ses six discours prononcés en Irlande. Les victimes et leurs proches attendent maintenant des gestes concrêts.

     → A (RE)LIRE : Prêtres pédophiles: les victimes irlandaises attendent du pape des gestes forts


     ■ « Le pardon ne saurait suffire »

    Alors que le pape François a demandé pardon à Dieu pour les agressions sexuelles commises en Irlande par des prêtes catholiques, de nombreuses voix s'élèvent pour dire stop à ces abus. François Devaux, président de l'association La Parole libérée, une association d'aide aux victimes, est l'une d'elles.

    Le pardon ne saurait suffire. On est dans l’étape de l’action.
    François Devaux Président de La Parole libérée 27/08/2018 - par Sylvie Koffi Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.