GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Il est nécessaire de «restaurer l'ordre» à Hong Kong (ministère chinois de la Défense)
    • Fusillade en Californie dans la ville de Fresno: quatre morts et six blessés (police)
    • Manifestations et violences en Iran: Téhéran condamne le soutien de Washington à des «émeutiers»
    • Biélorussie: aucun représentant de l'opposition n'a été élu aux législatives (résultats officiels)
    • «Déchets, ça déborde! On fait quoi?» Journée spéciale ce lundi sur les antennes de RFI dès 6h TU (7h heure de Paris)
    • Hong Kong: la loi interdisant le port du masque est jugée anticonstitutionnelle (Haute cour)
    Europe

    Italie: la rencontre prévue entre Orban et Salvini agace Luigi Di Maio

    media Le ministre italien du Travail et de l'Industrie, Luigi Di Maio, le 7 juin 2018 à Rome. REUTERS/Tony Gentile

    Matteo Salvini, qui n’a jamais caché son rêve de répliquer en Italie le modèle politique du Premier ministre hongrois Viktor Orban va rencontrer son ami obsédé par l’immigration et le nationalisme, dans l'après-midi de ce mardi 28 août à Milan. Une rencontre uniquement politique, mais qui froisse beaucoup son allié au gouvernement Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    Matteo Salvini recevra le Premier ministre hongrois au siège de la Ligue, son parti d’extrême droite. Mais cette rencontre, entre Viktor Orban et le ministre de l’Intérieur également vice-président du Conseil italien, n’est pas du goût de l’autre vice- président du Conseil, Luigi di Maio chef de file du Mouvement 5 étoiles.

    Dans un entretien au quotidien La Stampa, il a mis les points sur les « i ». « La Hongrie d'Orban dresse des murs de barbelés et refuse la répartition des migrants ». « En ce qui me concerne, les pays qui refusent la répartition n'ont pas le droit aux financements européens ».

    Luigi Di Maio a précisé que « pour l’ensemble du Mouvement 5 étoiles, ceux qui fuient guerres et persécution ont le droit de demander l’asile ». De leur côté, les chefs des groupes parlementaires du Mouvement 5 étoiles ont souligné que « la rencontre entre Salvini et Orban est exclusivement politique ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.