GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • G7: Emmanuel Macron appelle les anti-G7 «au calme» et les invite «à résoudre les problèmes ensemble»
    • L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, annonce Donald Tusk, le président du Conseil européen
    • Un accord UE-Mercosur est «difficilement» imaginable quand l'Amazonie brûle, avertit Donald Tusk (UE)
    • G7: Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Europe

    La mission Sophia au cœur des discussions entre ministres de la Défense de l'UE

    media Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne, fait une déclaration avant la rencontre informelle des ministres européens de la Défense à Vienne, le 30 août 2018. ALEX HALADA / AFP

    Les ministres européens de la Défense se sont retrouvés à Vienne en Autriche jeudi 30 août pour une réunion informelle sous l'égide de Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne. Au centre des discussions : l'opération navale européenne Sophia, décidée en 2015, a pour but de lutter contre le trafic des passeurs en Méditerranée, en mutualisant les forces militaires européennes. Dans les faits, elle permet également de secourir les migrants en mer Méditerranée.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    La ministre italienne de la Défense, Elisabetta Trenta, avait prévenu avant même cette réunion : l'Italie ne veut plus que ses ports seuls accueillent les migrants secourus en Méditerranée dans le cadre de la mission Sophia, comme c'est le cas actuellement en vertu du droit de la mer. La ministre italienne propose plutôt une rotation des ports européens de débarquement.

    Mais la réunion de ce jeudi 30 août n'a pas permis de dégager de consensus sur cette épineuse question. Elle aura au moins servi à s'assurer que les Etats membres soutiennent l'opération Sophia, selon Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne.

    « Tous les États membres sans exception ont affirmé leur détermination pour que l'opération se poursuive efficacement, a-t-elle annoncé. Lorsqu'on regarde le nombre de passeurs arrêtés, lorsqu'on regarde le nombre d'arrivées de migrants en Europe - un chiffre qui a baissé de 80% depuis que l'opération a commencé - et lorsqu'on regarde le nombre de personnes qui se noient - un chiffre qui lui aussi a beaucoup baissé - on se rend clairement compte que l'opération Sophia a permis des résultats. »

    Cette réunion a eu lieu le jour même où les ministres européens des Affaires étrangères sont arrivés à Vienne pour une autre réunion qui s'achèvera le vendredi 31 août.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.