GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: l'Egypte et l'Afrique du Sud sont les deux seuls pays candidats pour accueillir la CAN 2019 en remplacement du Cameroun
    Dernières infos
    Europe

    Brexit: encore un peu de temps supplémentaire pour les négociations?

    media Michel Barnier: «Si nous avons besoin d'un peu plus de temps, nous aurions cette flexibilité». REUTERS/Francois Lenoir

    Dans une interview publiée dimanche par le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le négociateur en chef de l'Union européenne sur le Brexit, Michel Barnier, a rappelé, que les négociations avec Londres, actuellement dans l'impasse, pourraient se prolonger jusqu'à la mi-novembre, au-delà donc du mois d'octobre, pourtant officiellement la date butoir.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    Avant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne prévue pour le 29 mars 2019, les Parlements européen et britannique doivent ratifier l'accord de divorce. Une ratification qui peut se faire en trois mois. Ce qui permettrait aux négociateurs de poursuivre leurs discussions au-delà du Conseil européen du 18 octobre, la date butoir fixée depuis le début.

    « Flexibilité »

    « Si nous avons besoin d'un peu plus de temps, nous aurions cette flexibilité » a rappelé Michel Barnier, le négociateur européen sur le Brexit, vendredi à Bruxelles. En fait, techniquement, les discussions pourraient même se prolonger jusqu'au mois de décembre.

    Moins de quatre mois pour un accord

    Les négociateurs ont donc désormais moins de quatre mois pour trouver un accord, sur la question irlandaise notamment, mais aussi sur la protection des produits du terroir de toute l'Europe, avec les fameuses indications géographiques protégées (IGP) et sur le rôle de la Cour de justice de Luxembourg. Des dossiers sur lesquels les discussions patinent depuis des mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.