GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Cécile Djunga, présentatrice météo, dénonce le racisme en Belgique

    media Capture d'écran de la vidéo de Cécile Djunga, publiée sur sa page Facebook. Cécile Djunga / Facebook (capture d'écran)

    Après le mot-dièse #balancetonporc, une présentatrice météo de la télévision belge propose #balancetoncon. Cécile Djunga, « miss météo » de la RTBF, la télévision publique francophone, a mis en ligne sur les réseaux sociaux une vidéo où elle rapporte les derniers propos racistes subis de la part de téléspectateurs et s’emporte contre ces attaques. Elle propose aux téléspectateurs racistes de couper leur télé et d’ouvrir un livre pour changer. La séquence a fait le tour de la toile et est très commentée en Belgique depuis mercredi 5 septembre au soir.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet,

    Cécile Djunga présente la météo à la RTBF depuis l’été 2017 et, dès ses premiers passages, elle a essuyé des commentaires racistes de la part de téléspectateurs belges. Le flot des propos malveillants sur sa couleur de peau ne s’est pas tari depuis, mais elle n’a pas digéré le dernier coup de téléphone reçu par la RTBF : une téléspectatrice la jugeait trop noire et déplorait ne rien voir d’autre sur son téléviseur que les vêtements de la présentatrice. C’est ce dernier commentaire qui a provoqué le coup de gueule de Cécile Djunga.

    « Ça m’a d’abord fait beaucoup rire. Je suis partagée entre plusieurs sentiments, parce que là on commence à toucher le fond quand même. Ça me fait délirer d’imaginer cette espèce de dame chez elle, qui se dit "mais enfin on voit rien à la télé, la dame elle est trop noire, je ne vois rien, je vais appeler la météo, faut leur dire". C’est absurde, donc je suis partagée entre le rire, entre la colère – parce que en fait ça commence à vraiment m’énerver ce genre de messages. J’en reçois, ça ne s’arrête pas. Ça va faire un an que je fais ce métier maintenant et j’en ai marre, en fait, de recevoir des tonnes de messages racistes, de messages insultants. »

    Même si Cécile Djunga estime avoir réagi à chaud, sa vidéo lui a valu de nombreuses marques de soutien, dont celui du patron de l’audiovisuel public belge qui dénonce le torrent de boue dont elle est victime et envisage des poursuites contre les détracteurs de la présentatrice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.