GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un an après sa disparition, le sous-marin argentin «San Juan» a été localisé dans l'Atlantique (officiel)
    • Incendie en Californie: le nombre de disparus dépasse 1000 personnes (shérif)
    • Les Etats-Unis vont établir une base militaire en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Pence)
    • Le programme chinois des «Routes de la soie» n'est «pas un piège» (Xi Jinping)
    • Xi Jinping devant l'Apec: le protectionnisme est «voué à l'échec»
    Europe

    Christianisme: le statut du patriarcat de Kiev divise l'Eglise orthodoxe

    media Philarète de Kiev, primat de l'Eglise orthodoxe non canonique d'Ukraine. Genya SAVILOV / AFP

    La crise ouverte entre la Russie et l'Ukraine se répercute aussi dans la sphère religieuse. L'Eglise orthodoxe russe a menacé samedi 8 septembre 2018 de rompre ses liens avec le patriarche de Constantinople, Bartholomée, si ce dernier venait à reconnaître le patriarcat de Kiev, qui n'est jusqu'à présent reconnu par aucune Eglise orthodoxe dans le monde.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Etienne Bouche

    Le patriarcat de Kiev a adressé au patriarche de Constantinople une demande officielle de reconnaissance en tant qu'Eglise à part entière. Une initiative soutenue par la classe politique ukrainienne et qui, si elle se concrétisait, aurait une lourde conséquence sur le statut du patriarcat de Moscou et sur son influence dans le monde orthodoxe.

    La reconnaissance par Constantinople du patriarcat de Kiev « menace d'un schisme le monde orthodoxe global », a ainsi mis en garde, samedi 8 septembre 2018, le métropolite Ilarion, représentant diplomatique du patriarcat de Moscou. C'est en effet au patriarche Bartholomée de statuer, mais l'Eglise orthodoxe russe s'oppose à l'octroi d'autocéphalie.

    Les orthodoxes ukrainiens divisés entre deux Eglises

    Il y a quelques jours, le patriarche russe Cyrille a même rencontré Bartholomée à Istanbul, afin de faire peser la voix de Moscou. Un échec diplomatique, puisque le patriarcat de Constantinople a ouvert la voie à une reconnaissance en annonçant l'envoi de deux représentants en Ukraine.

    Dans ce pays, les orthodoxes sont répartis entre deux Eglises : l'une rattachée à Moscou, l'autre fidèle au patriarcat de Kiev, autoproclamé en 1992. Ce samedi, l'Eglise orthodoxe russe a accusé le patriarche Bartholomée d'agir de manière « perfide » et a annoncé qu'en cas de reconnaissance officielle, elle romprait ses relations avec Constantinople.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.