GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Législatives en Suède: affluence dans les bureaux de vote pour un scrutin inédit

    media  
    Stockholm, le 9 septembre: il y a une forte affluence dans les bureaux de vote, a constaté notre envoyée spéciale dans la capitale, pour ces élections législatives qui pourraient bouleverser le paysage politique suédois. REUTERS/Anna Ringstrom

    Sept millions et demi d’électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler le Parlement de Suède, ce dimanche 9 septembre 2018, et il y a affluence dans les bureaux de vote. L’extrême droite des Démocrates de Suède, en embuscade, pourrait créer la sensation en bouleversant l'ordre des partis traditionnels.

    Avec notre envoyée spéciale à Stockholm,  Juliette Gheerbrant

    La mobilisation est assez forte dans le pays pour ce scrutin dominé par la montée de l’extrême droite. A Stockholm au moins, les électeurs apparaissent comme mobilisés. Les bureaux de vote ne désemplissent pas.

    Jimmie Åkesson en campagne pour ces législatives à Landskrona en Suède. AFP Photos/TT News Agency/Johan NILSSON

    Un jaune, un blanc, un bleu. Chaque électeur glisse trois bulletins dans l’urne car on vote pour les législatives mais aussi pour les municipales et les régionales. L'enjeu principal concerne bien entendu le scrutin législatif avec le possible bouleversement du paysage politique suédois. D'ailleurs en fin de campagne le ton des échanges s’est durci, ce qui témoigne des enjeux de ce scrutin, notamment sur la question de l'immigration. Par exemple il y a deux jours, le chef des Démocrates de Suède, parti d’extrême droite, Jimmie Åkesson, a fait des déclarations controversées sur les étrangers à la télévision publique. Une responsable de l’information a alors déclaré que la chaîne prenait ses distances et n’adhérait pas à ses propos. Une initiative très inhabituelle en Suède et qui a déclenché un vif débat.

    Les sociaux-démocrates devraient subir une défaite historique

    Ce parti anti-immigration est donné au coude-à-coude avec la droite, en-dessous de 20%, mais il pourrait bien devenir le deuxième parti du pays. Entré au Parlement en 2010, il a doublé son score en 2014 et est donné au coude à coude avec le parti conservateur. Une progression extrêmement rapide, à l'image de cqui s'est produit dans d'autres pays européens.   

    Les sociaux-démocrates resteraient la première force politique, même si avec un score aux alentours de 23-25%, ils subiraient une défaite historique. Or la social-démocratie, c’est en quelque sorte l’ADN de la Suède.

    Quelles alliances possibles ?

    Quoi qu’il arrive, la formation d’un gouvernement s’annonce d’ores et déjà bien compliquée. Le Premier-ministre Stéphan Löfven a pris les devants et déjà déclaré qu’il ne démissionnerait pas. Il entend bien rester à la manœuvre dans une période qui s’annonce difficile, a-t-il dit.

    Trois blocs en présence: le bloc rouge-vert au pouvoir, l’alliance de droite qui regroupe quatre partis et l’extrême-droite. Les deux premiers font presque jeu égal dans les sondages. Comme le paysage va t-il se recomposer pour permettre la formation d'un gouvernement ? Sous la pression des Démocrates de Suède, les alliances traditionnelles pourraient éclater même si tous les partis traditionnels ont exclu de participer à un gouvernement auquel participerait directement l'extrême-droite.

    Normalement, le président du Parlement a sept jours pour consulter les chefs de partis en vue de la formation d’une équipe gouvernementale.

    Elections législatives en Suède ce dimanche 9 septembre: le score du parti des Démocrates (extrême-droite) est l'un des enjeux du scrutin. REUTERS/Ints Kalnins

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.