GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat en Iran: les Etats-Unis condamnent «toute attaque terroriste, n'importe où» (Nikki Haley)
    Europe

    Les citoyens européens restent trop exposés à la pollution de l'air

    media Mine de charbon à ciel ouvert à Bielszowice, en Pologne. Photo: Ludek, source: Wikipédia

    Selon un rapport de la Cour des comptes européenne, l'Union européenne n'a pas réussi à protéger suffisamment la santé des citoyens : la pollution de l'air provoque toujours 400 000 morts prématurées chaque année au sein de l'Union européenne.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

    Malgré les politiques de l'Union européenne, la qualité de l'air ne s'est pas améliorée. L'Union a défini des limites en concentration de polluants que les citoyens respirent.

    En 2016 pourtant, seuls six Etats membres sur 28 ont pu respecter ces limites : l'Estonie, l'Irlande, Chypre, la Lettonie, la Lituanie et Malte. « Dans les pays de l'Est, on a surtout des problèmes par rapport au charbon, par rapport au chauffage. Mais si on parle de la France par exemple, chacun sait qu'il y a des problèmes d'émissions liées aux voitures par exemple, en particulier les moteurs diesels. On sait qu'il y a des feux de cheminée qui créent des problèmes, l'agriculture est une grosse source de pollution secondaire également, avec l'amonium », développe Frédéric Soblet, auditeur à la Cour des comptes européenne.

    Dans certains Etats membres, comme la Bulgarie ou la Hongrie, les conséquences sur la santé dues à la pollution de l'air sont plus importantes qu'en Chine !

    La Cour des comptes souligne également que la directive de la Commission européenne sur la qualité de l'air remonte à 2008. Les normes ne sont pas assez strictes et bien en deçà des données de l'Organisation mondiale de la santé. La Cour demande notamment une révision de cette directive, des mesures plus adéquates de la pollution et une meilleure information des citoyens.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.