GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le mea culpa de l'Eglise d'Allemagne face à ses crimes pédophiles

    media Le pape d'origine allemande Benoït XVI accueille des enfants à Munich, le 10 septembre 2006. WOLFGANG RADTKE / POOL / AFP

    L'Eglise catholique allemande se doutait-elle en demandant à des chercheurs de tirer un bilan des agressions sexuelles commises en son sein depuis la guerre que le bilan serait aussi lourd ? Le rapport, qui ne recense sans doute pas tous les cas, parle de près de 3700 agressions sexuelles. La conférence épiscopale allemande devra à la fin du mois tirer les leçons de ce rapport.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    « Nous sommes accablés et honteux. » L'évêque Stephan Ackermann qui réagissait au nom de la conférence épiscopale allemande n'a pas cherché à enjoliver les résultats de l'étude. Menée par des universitaires indépendants, elle devait être présentée à la fin du mois lors d'une rencontre des évêques allemands mais la presse a été plus rapide.

    3677 enfants, en majorité des garçons de moins de 13 ans, ont été victimes de viols et d'agressions sexuelles au sein de l'Eglise catholique allemande de 1946 à 2014. Dans près de 1700 cas, leurs auteurs étaient des membres du clergé.

    Ces résultats sont sans doute en dessous de la vérité. Les chercheurs n'ont pas eu accès aux archives de tous les diocèses allemands. Et de nombreux documents ont été détruits ou manipulés dans le passé pour dissimuler les faits ou les minimiser.

    Le rapport souligne que les suspects n'ont pas eu à craindre de graves sanctions de l'Eglise. Ils ont été transférés dans d'autres paroisses sans que les fidèles ne soient au courant du passé des prêtres concernés. Un tiers des suspects a subi des sanctions minimes ou inexistantes.

    L'Allemagne a déjà été secouée dans le passé par des scandales semblables. Le plus connu concernait le très connu choeur catholique de Ratisbonne où d'après un rapport 547 enfants ont été victimes d'agressions sexuelles et de viols entre 1945 et 1992.


    Un sommet sur la crise pédophile dans l’Eglise au Vatican en février

    Pour la première fois, il rassemblera les présidents des conférences épiscopales du monde entier. L’annonce a été faite ce mercredi dans un bref communiqué du Conseil des cardinaux qui se réunit régulièrement autour du pape François, précise notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque.

    Le pape a décidé de convoquer une réunion avec les présidents de toutes les conférences épiscopales sur le thème de « la protection des mineurs ». La réunion se tiendra au Vatican du 21 au 24 février prochain.

    Pendant une nouvelle réunion de trois jours, le petit cercle de cardinaux qui conseille le pape François sur sa réforme de la Curie a notamment planché sur la question des agressions sexuelles sur des enfants qui plombent l’Eglise sur plusieurs continents. L’un des grands chantiers du pape argentin est de responsabiliser les évêques. Après la visite de tout l’épiscopat chilien au mois de mai, c’est donc cette fois-ci les chefs de tous les évêques de chaque pays qui sont priés de venir à Rome.

    Dans sa lettre « au peuple de Dieu » publiée il y a trois semaines, le souverain pontife appelait les laïcs à lutter contre le « cléricalisme », l’un des obstacles majeurs selon lui à la fin des abus. En convoquant ce sommet inédit dans l’Eglise sur la crise pédophile, le pape espère écouter ces évêques du monde entier pour enfin apporter des réponses concrètes dans la lutte contre ce fléau. En mettre certains aussi face à leurs responsabilités.

    Le pape François recevra par ailleurs ce jeudi au Vatican les chefs de l’Eglise américaine pour faire le point sur les scandales d’agressions sexuelles commises par le clergé aux Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.