GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Portugal: manifestation contre les violences policières dans plusieurs villes

    media  
    Vue générale de Lisbonne. Getty Images / Manfred Gottschalk

    Une soixantaine d'organisations et de mouvements antiracistes ont appelé à des rassemblements dans les villes portugaises de Lisbonne, Porto et Braga pour protester contre les violences policières envers les Luso-Africains et les Tsiganes.

    Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

    Dans la capitale portugaise, les manifestants étaient exceptionnellement nombreux ce 15 septembre pour cette démonstration pacifique et métisse au son des musiques africaines et brésiliennes. Tous étaient venus réclamer justice, alors que se déroule un procès sans précédent contre 17 policiers accusés d’avoir torturé de jeunes Noirs de la périphérie de Lisbonne.

    « Avec ce procès, on a pu pour la première fois dans l’histoire du Portugal mener à bien une dénonciation de l’attitude raciste de la police, explique Anabela, l’une des porte-parole du rassemblement. La manifestation, c’est aussi pour rappeler aux gens que le Portugal est raciste ».

    Les différentes communautés sont très mobilisées alors qu’un premier jugement est attendu le 21 septembre. « On en a marre de ces violences policières et du racisme en général, déclare Piménio, porte-parole de la communauté tsigane. On est ici pour dire qu’on existe, qu’on est des victimes. Le Portugal ne veut rien savoir. Mais on ne peut plus fermer les yeux. Et si personne ne veut nous entendre, alors on criera encore plus fort ».

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.