GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ankara facilite l’obtention de la nationalité turque pour les investisseurs

    media La Turquie espérait accueillir plus de touristes russes cette année, compte tenu du risque sécuritaire en Egypte. C'était sans compter sur la crise diplomatique qui oppose désormais Ankara et Moscou. Photo: la côte européenne d'Istanbul vue du Bosphore. BULENT KILIC / AFP

    Le gouvernement d’Ankara facilite l’obtention de la nationalité turque pour les étrangers qui investissent dans le pays. Cette mesure doit permettre de renflouer les caisses, alors que la crise économique frappe de plein fouet la Turquie et que la livre turque a perdu 40 % de sa valeur face au dollar depuis le début de l'année.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    Un passeport turc vaut à présent 500 000 dollars. Il faut désormais avoir cette somme sur un compte bancaire turc ou l’investir par exemple dans l’immobilier pour pouvoir demander la naturalisation. Auparavant il fallait verser 2 millions ou 3 millions de dollars. En abaissant la limite, Ankara veut attirer davantage d’investisseurs, notamment en provenance des pays du Golfe.

    Cela permet aussi d’attirer ceux qui viennent de pays pour lesquels l’obtention d’un visa européen ou américain est beaucoup plus difficile. Mais face à la crise, il s'agit surtout pour le pouvoir de Recep Tayyip Erdogan d'un argument pour faire rentrer des devises fortes dans le pays.

    Ironie de l’histoire : l’annonce publiée au Journal officiel précise que la somme investie peut être calculée en dollars, alors que le pouvoir turc invite depuis des semaines la population à délaisser la devise américaine pour la livre turque.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.