GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Russie: nouveaux rassemblements contre la réforme des retraites

    media La réforme des retraites a de nouveau fait descendre les Russes dans plusieurs villes de Russie, le 22 septembre 2018. L'issue législative ne devrait toutefois pas faire mystère. REUTERS/Maxim Shemetov

    Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites ce samedi en Russie. Plusieurs rassemblements se sont tenus à travers le pays à l'appel du Parti communiste. Le ministère de l'Intérieur a fait état de 3000 participants à Moscou. L'affluence était moins importante que lors des précédentes journées. Dans la ville de Tver, à 200 km au nord de la capitale, les communistes ne sont pas parvenus à mobiliser.

    Avec notre envoyé spécial à Tver,  Etienne Bouche

    Face au lycée polytechnique, au pied d'un Lénine argenté, une petite centaine de personnes est groupée. Le rassemblement avait été autorisé et les organisateurs espéraient une plus forte mobilisation. « Nous allons travailler jusqu'à la fin de notre vie et nous ne verrons ni la couleur de ces pensions ni rien d'autre ! », s'insurge un jeune manifestant.

    En fustigeant la très impopulaire réforme des retraites, le Parti communiste entend gagner des points dans l'opinion. Sauf que la majorité des Russes estime qu'elle n'est pas en mesure d'infléchir la politique du gouvernement. Au micro, le discours vante le système économique soviétique et séduit une génération de nostalgiques.

    « Nous ne sommes pas venus pour les retraités, nous sommes venus pour la jeunesse ! Lutter pour nos enfants et petits-enfants ! Vivre dans ces conditions est tout simplement impossible. Nous sommes pour le socialisme ! », crie cette femme âgée.

    A Tver, l'économie est morose. Cette ville moyenne souffre de sa proximité avec la capitale. Le travail est rare et la jeunesse part à Moscou où les salaires sont nettement plus élevés. La réforme est très mal perçue dans un pays où les seniors joignent difficilement les deux bouts. « Si un retraité est en mesure de travailler, il continuera de travailler parce que les pensions sont basses. J'ai 65 ans, je peux travailler. Avec ma seule pension ou mon seul salaire, je ne m'en sortirais pas », déplore Olga, institutrice à la retraite.

    La deuxième lecture du texte aura lieu la semaine prochaine. L'issue de la séance est sans suspense.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.