GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump confirme le retrait américain d'un traité sur les armes nucléaires avec la Russie
    • Mort de Khashoggi: l'UE exige une enquête complète, que les responsabilités soient établies
    • Nigeria: 55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord (présidence)
    • Le Mexique ouvre sa frontière avec le Guatemala à des femmes et des enfants migrants du Honduras
    • Mort de Khashoggi: Paris réclame une «enquête exhaustive», note que beaucoup de questions restent «sans réponse» (Le Drian)
    Europe

    Allemagne: Angela Merkel dit regretter la gestion de l'affaire Maassen

    media L'affaire Hans-Georg Maassen a non seulement été le sujet de vives tensions au sein de la coalition mais a aussi fragilisé la chancelière. Tobias SCHWARZ / AFP

    Le gouvernement allemand a bien du mal à surmonter ses divisions internes. Dernier exemple en date, l'affaire Maassen, qui a déchiré la grande coalition entre chrétiens et sociaux-démocrates. Le patron du renseignement intérieur a été l'objet de nombreuses critiques après les manifestations anti-migrants en Saxe. Un premier compromis autour de son départ avait provoqué une levée de boucliers. Un deuxième a dû être trouvé ce week-end. Ce lundi 24 septembre au matin, Angela Merkel a reconnu son erreur.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    C’est à un mea culpa que s’est livré Angela Merkel dans une brève déclaration. La chancelière a reconnu avoir fait une erreur en approuvant un premier compromis prévoyant le départ du patron du renseignement intérieur Hans-Georg Maassen qui devait être nommé secrétaire d’Etat au ministère de l’Intérieur. Ce retrait suivi d’une promotion avait provoqué un tollé.

    Angela Merkel a affirmé regretter cette décision et a reconnu avoir sous-estimé les réactions négatives dans la population. La chancelière a défendu le nouvel accord trouvé dimanche soir. Hans-Georg Maassen quitte son poste actuel et devient conseiller spécial au ministère de l’Intérieur. Il conserve le même salaire au lieu d’être augmenté.

    « Ce nouveau compromis est plus pertinent et il est acceptable car Hans-Georg Maassen n’obtient pas de promotion, a expliqué Angela Merkel. Nous devons maintenant nous concentrer sur les problèmes de nos concitoyens. Nous avons déjà agi mais nous nous sommes ces derniers mois trop souvent focalisés sur nos propres problèmes. »

    Angela Merkel veut organiser des rencontres régulières des responsables de la grande coalition pour éviter des querelles qui s’éternisent ou s’enveniment et égratignent un peu plus l’image d’un gouvernement impopulaire. Un an, jour pour jour après les dernières élections législatives, le mea culpa d’Angela Merkel traduit un peu plus la perte d’autorité de la chancelière.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.