GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Le Pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été formellement approuvé par les pays présents à Marrakech
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Avion abattu en Syrie: Moscou incrimine de nouveau Israël

    media Le ministère russe de la Défense, à Moscou (photo d'illustration). Vasily MAXIMOV / AFP

    Le ministère russe de la Défense a présenté dimanche 23 septembre sa version de l’accident survenu il y a près d’une semaine au-dessus de Lattaquié : un avion russe avait été abattu par la défense anti-aérienne peu après un raid de l’aviation israélienne. Quinze militaires russes avaient alors perdu la vie. Moscou avait fait porter la responsabilité à Israël avant d’assouplir sa position. Ce dimanche, l’armée russe s’est pourtant montrée offensive et a de nouveau incriminé Israël.

    Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche

    Igor Konachenkov l’affirme, « la responsabilité de la tragédie de l’Iliouchine-20 repose entièrement sur les forces aériennes israéliennes et sur ceux ayant pris la décision d’une telle action ». Le porte-parole de l’armée russe présentait dimanche les conclusions de l’enquête. Il a accusé Israël d’avoir fourni des « informations trompeuses » ayant rendu impossible l’évacuation de l’avion vers une zone sécurisée.

    « Les données objectives présentées attestent que les actions des pilotes de chasse israéliens relèvent soit d’un manque de professionnalisme, soit d’une négligence criminelle. » Konachenkov n’a pas ménagé l’armée israélienne qu’il juge « aventuriste ». « Dans un contexte de collaboration russo-israélienne constructive dans le dossier syrien, nous avons de la difficulté à comprendre le sens de ces actions de Tel-Aviv. »

    Ces déclarations tranchent avec l’apparente volonté d’apaisement exprimée par Vladimir Poutine. Le président russe avait évoqué mardi un tragique concours de circonstances.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.