GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: tour de vis sur la sécurité et contre l'immigration illégale

    media Le Premier ministre italien Giuseppe Conte et le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, lors de la présentation du nouveau décret sur la sécurité et l'immigration, à Rome le 24 septembre 2018. REUTERS/Alessandro Bianchi

    Le chef de la Ligue Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur et vice-président du Conseil, met en œuvre une de ses grandes promesses : un tour de vis sur la sécurité et contre l'immigration illégale annoncé lundi 24 septembre. Avant d’être approuvé, le texte de loi doit encore être signé par le président de la République Sergio Mattarella et soumis au vote des deux branches du parlement.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    Le décret-loi qui a été adopté en Conseil des ministres lundi 24 septembre prévoit de combattre plus vigoureusement les mafias, en augmentant les effectifs de police spécialisée, et de lutter de manière plus incisive contre le terrorisme. Cela en introduisant une nouvelle mesure : la révocation de la naturalisation de tout étranger condamné pour un acte terroriste.

    En ce qui concerne l'immigration, les permis de séjour pour motifs humanitaires, que 26% des demandeurs d'asile obtenaient ces dernières années, seront désormais délivrés au compte-gouttes. Par ailleurs, le texte qui devra être soumis au vote du Parlement prévoit la suspension de demande d'asile pour tout requérant se montrant dangereux ou faisant l'objet d'une condamnation en première instance.

    Le ministre de l'Intérieur a précisé que le système institutionnel d'accueil des demandeurs d'asile sera prochainement réorganisé. Selon lui, cela devrait permettre à l'Italie d'épargner plus d'un milliard d'euros par an.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.