GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Catalogne: l'anniversaire du référendum tourne à l'affrontement

    media Des manifestants sont expulsés du Parlement catalan dans lequel ils avaient tenté de pénétrer. Barcelone, le 1er octobre 2018. REUTERS/Jon Nazca

    La commémoration, ce lundi, du premier anniversaire du référendum d'autodétermination de la Catalogne a été marquée par des échauffourées entre la police et certains manifestants.

    Avec notre correspondante à Barcelone, Elise Gazengel

    Tout avait commencé dans une ambiance familiale et détendue. A 18h30, place de Catalogne, les manifestants indépendantistes s'étaient réunis en nombre. Ils étaient 180 000 selon la police. Tous suivaient une tête de cortège d'anonymes qui acheminaient les urnes interdites du référendum de l'année dernière face aux portes du Parlement catalan.

    Parmi les manifestants, Francisco Martinez voulait transmettre un message de paix : « Pour se souvenir de la lutte de tout un peuple, uni, peu importe son parti, et nous sommes venus aussi réclamer la libération des prisonniers politiques. »

    Ambiance tendue

    Mais une fois arrivés devant la Chambre catalane, l'ambiance s'est tendue. Une partie de manifestants, visages masqués, a commencé à siffler le président catalan, présent à la cérémonie et à scander « le peuple ordonne et le gouvernement obéit ».

    Quelques instants après la fin de l'hommage, plusieurs centaines d'entre eux ont violemment affrontés la police aux portes du Parlement catalan. Pour Adria Alsina, le prédisent catalan Quim Torra est irresponsable : « Quand un président veut faire en même temps l'activiste et le président, ça ne marche pas. »

    Plus tôt dans la matinée, Quim Torra avait incité les manifestants à « continuer la pression de la rue » mais il avait été copieusement sifflé par la foule qui lui reproche de ne pas braver l'autorité de l'Etat espagnol.

    Référendum déclaré illégal

    Le 1er octobre 2017, les indépendantistes catalans étaient parvenus à organiser un référendum, strictement interdit par Madrid et marqué par des violences de la police nationale venue empêcher le vote, dont les images avaient fait le tour du monde.

    Selon les organisateurs de ce vote déclaré illégal, 2,3 millions d'électeurs, sur un total de 5,5 millions, y avaient participé et 90 % avaient dit « oui » à une république catalane indépendante.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.