GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Turquie: baisses de prix massives contre l'inflation

    media Le ministre turc des Finances Berat Albayrak a annoncé le plan du gouvernement de «lutte totale contre l'inflation» à Istanbul, mardi 9 octobre 2018. REUTERS/Murad Sezer

    En Turquie, le gouvernement a dévoilé mardi un plan de « lutte totale contre l'inflation », qui bat des records ces derniers mois. Parmi les mesures annoncées, des réductions de prix d'au moins 10% consenties par le secteur privé. Les entreprises turques sont encouragées par le gouvernement à participer à un « sursaut national » face à l'envolée du coût de la vie.

    Avec notre correspondante à IstanbulAnne Andlauer

    La campagne annoncée par le ministre des Finances, Berat Albayrak, a déjà son site internet : enflasyonlamucadele.org.tr. Mot-à-mot : « lutte contre l'inflation ». Sur la page d'accueil surmontée du hashtag « la Turquie gagnera », les internautes découvrent les noms de la trentaine d'entreprises qui ont accepté de baisser leurs prix de 10% ou plus d'ici la fin de l'année.

    Le président Recep Tayyip Erdoğan, dont le parti affrontera dans moins de six mois des élections locales, a ordonné au gouvernement de lutter par tous les moyens contre la hausse des prix à la consommation, qui a frôlé les 25% en septembre sur un an - un record depuis plus de 15 ans.

    Cette « lutte totale contre l'inflation », ainsi que l'a présentée le ministre des Finances et gendre du président, passera donc par des « efforts » du secteur privé - en réalité sous pression du pouvoir politique.

    Recep Tayyip Erdogan avait appelé ses citoyens à signaler des hausses de prix inhabituelles chez leurs commerçants, et une centaine de sociétés ont été priées de s'expliquer suite à près de 4 000 inspections.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.