GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Disparition de Jamal Khashoggi: Ankara veut perquisitionner le consulat saoudien

    media Manifestation pour exiger la vérité sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi devant le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, le 5 octobre 2018. REUTERS/Osman Orsal

    Cela fait plus de dix jours que le journaliste Jamal Khashoggi n'a plus donné signe de vie après son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Alors que l'enquête se poursuit avec l'arrivée, vendredi 12 octobre, d'une délégation saoudienne en Turquie, Ankara accuse Riyad de ne pas coopérer. Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a demandé samedi aux autorités saoudiennes d'autoriser les enquêteurs à perquisitionner le consulat, sans succès pour l'instant. Les autorités turques semblent désormais convaincues que le journaliste a été assassiné et assurent même en détenir les preuves.

    Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

    Cela fait plusieurs jours que des officiels turcs affirment aux médias locaux et internationaux, sous couvert d'anonymat, disposer d'enregistrements prouvant que Jamal Khashoggi a été torturé et tué à l'intérieur du consulat d'Arabie saoudite.

    Si de telles preuves existent, la question est de savoir comment les autorités turques se les sont procurées. Le quotidien Sabah, progouvernemental, soutient que Jamal Khashoggi aurait enregistré son interrogatoire grâce à sa montre connectée, et aurait envoyé cet enregistrement vers son espace de stockage en ligne et vers son smartphone qu’il avait confié à sa fiancée.

    Beaucoup de points d'interrogation entourent toutefois cette théorie. Le journaliste avait-il encore sa montre sur lui au moment de l'interrogatoire présumé ? Si oui, a-t-il pu l'enregistrer et surtout, a-t-il eu le temps et la possibilité technique d'envoyer ces fichiers ?

    D'autres spéculations circulent, certains médias avançant par exemple qu'Ankara disposait de micros dans l'enceinte du consulat. Preuves sonores ou pas, la Turquie continue d'insister pour fouiller le bâtiment, en le traitant comme une scène de crime, ce que Riyad refuse pour l'instant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.