GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Pays-Bas: des pilotes poursuivent Ryanair en justice

    media Ryanair souligne que les récents mouvements de grève ont entraîné une réduction du nombre de passagers. REUTERS/Yves Herman

    Les pilotes de Ryanair aux Pays-Bas attaquent leur employeur en justice. La compagnie aérienne irlandaise a décidé de fermer sa base à Eindhoven dans le sud du royaume et d’opérer désormais tous ses vols néerlandais avec des appareils provenant d’autres pays. Les pilotes affirment qu’il s’agit d’une punition pour leur participation à la grève du 28 septembre qui avait forcé Ryanair à annuler 250 vols en Europe. Une première journée d’audience a eu lieu ce jeudi à Bois-le-Duc (’s-Hertogenbosch), chef-lieu de la province du Brabant septentrional. C’est le 1er novembre, quatre jours avant la fermeture prévue de l’aéroport brabançon, que le juge des référés doit rendre son ordonnance.

    De notre bureau à Bruxelles,

    Ils sont dix-sept sur le banc des plaignants, dix-sept pilotes qui attaquent Ryanair dans cette audience en référé à Bois-le-Duc, une procédure en urgence donc, dans l’espoir que le juge interdise à la compagnie irlandaise de fermer sa base d’Eindhoven.

    Sur cet aéroport du Brabant septentrional (Sud), Ryanair a quatre avions et emploie quarante pilotes ainsi que 98 personnels de cabine. La compagnie a annoncé au début du mois la fermeture subite d’Eindhoven pour le 5 novembre. Les employés de Ryanair doivent déménager à leur frais vers une autre base de la compagnie hors des Pays-Bas s’ils veulent garder leur poste.

    Devant le tribunal de Bois-le-Duc, le bataillon d’avocats de la compagnie a plaidé des raisons économiques pour la fermeture d’Eindhoven, affirmant que l’aéroport manque d’efficacité. Les pilotes affirment que cette fermeture annoncée au lendemain de la dernière grève est une punition exercée par la compagnie.

    L’un des pilotes a qualifié en audience Ryanair de dictature. Il affirme qu’ils ont été expressément prévenus qu’Eindhoven fermerait s’ils faisaient grève. Cette décision est donc clairement selon les pilotes une conséquence de leur participation à la grève du 28 septembre qui avait forcé Ryanair à annuler 250 vols en Europe.

    (Ré) écouter : Michael O'Leary, le terrible patron de Ryanair (Aujourd'hui l'économie, le portrait)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.