GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Russie: Gorbatchev met en garde les Américains contre la sortie du traité INF

    media Le dernier dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev, ici, en novembre 2014. Il avait signé le traité avec le président américain de l'époque Donald Reagan. AFP PHOTO / ODD ANDERSEN

    En Russie, Mikhaïl Gorbatchev est sorti de sa retraite pour dénoncer le manque de sagesse de Donald Trump. Le président américain a en effet décidé de faire sortir les Etats-Unis du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, ce qui est une erreur aux yeux du dernier dirigeant soviétique.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Jean-Didier Revoin

    Mikhaïl Gorbatchev, qui s'exprime rarement publiquement, est sorti de sa réserve pour s'étonner de la décision américaine de se retirer du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire.

    Une décision qu'il a qualifiée d'« étrange » dans la mesure où elle saborde tous les efforts entrepris par les dirigeants soviétiques et des Etats-Unis eux-mêmes pour parvenir au désarmement nucléaire, a fait remarquer le dernier dirigeant de l'Union soviétique.

    Et l'ancien président de l'URSS enfonce le clou avec un propos cinglant : « Nous devons abandonner la maladie qui s'appelle le désir de ne pas respecter les traités et accords signés en matière de désarmement nucléaire. » A ses yeux, ils contiennent un élément qu'on ne retrouve pas dans les autres documents, à savoir, le fait de prévoir un contrôle.

    Les autorités russes ont, elles aussi, critiqué la décision américaine, soulignant que si Washington continuait à se retirer unilatéralement des traités internationaux, Moscou n'aurait d'autre choix que de prendre des mesures de rétorsion, y compris sur le plan militaro-technique, avant de préciser que Moscou ne souhaitait pas en arriver là.

    Lire aussi : Retrait américain du traité INF: un relent de Guerre froide

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.