GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Angleterre: José Mourinho limogé par Manchester United (club)
    Europe

    En visite à l'Est, Emmanuel Macron tacle Viktor Orban

    media Emmanuel Macron et le Premier ministre tchèque Andrej Babis à Prague, le 26 octobre 2018. REUTERS/David W Cerny

    Le président Emmanuel Macron était en Slovaquie et en République tchèque vendredi 26 octobre. Un déplacement au cours duquel le chef de l’Etat français a haussé le ton contre les voisins polonais et hongrois.

    Avec notre envoyée spéciale, Anne Soetemondt

    « Ne pas diviser l’Europe ». Voilà en substance le message qu’Emmanuel Macron était venu porter lors de ce déplacement. Peu importe que la Slovaquie et la République tchèque soient hostiles aux quotas de migrants.

    Le président a préféré insisté sur les sujets, notamment économiques, qui rapprochent Paris de Prague et Bratislava. « Je ne crois pas au clivage est-ouest », a d’abord martelé Emmanuel Macron.

    Changement de ton dans l’après-midi. Lors d’une consultation citoyenne, le président s’en est pris, sans mâcher ses mots, aux dirigeants des pays voisins, la Hongrie et la Pologne. « Des esprits fous » qui, selon lui, « mentent à leur peuple ».

    « Quand je vois de grandes affiches disant "Stop à Bruxelles", qu’est-ce que ça veut dire ? Ils veulent stopper Bruxelles et ses fonds structurels ? Mais qu’ils le fassent. Comment vivent-ils ? Comment se finance le parti de Viktor Orban, le Fidesz ? Qui les a payés ? Qui a fait leur carrière ? Les fonds structurels européens ! », a lancé le président français.

    Nouvelle illustration du en même temps, Emmanuel Macron vante l’Union tout en soulignant les divisions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.