GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La révision constitutionnelle controversée permettant la prolongation de la présidence d'Abdel Fattah al-Sissi, et qui renforce ses pouvoirs et ceux de l'armée, a été approuvée par référendum à 88,83%, a annoncé mardi 23 avril l'Autorité nationale des élections. Le président de cet organisme, Lachine Ibrahim, a précisé lors d'une conférence de presse au Caire, que 11,17% des électeurs se sont prononcés contre cette réforme et que le taux de participation a atteint 44,33%.

    Dernières infos
    Europe

    [Reportage] Russie: les Moscovites rendent hommage aux victimes du stalinisme

    media Les Moscovites ont déposé des fleurs et des bougies près du monument aux victimes, un rocher amené des îles Solovki (Grand Nord russe) où a été créé un des premiers camps du Goulag. © Daniel Vallot / RFI

    En Russie, un hommage national aux victimes des purges politiques et de la terreur stalinienne a eu lieu lundi. Des milliers des personnes se sont rendues sur la place Loubianka à Moscou, pour une cérémonie empreinte d’une grande émotion. Un rassemblement annuel organisé par l’ONG Memorial, une ONG qui reproche aux autorités russes d’entraver les recherches et le travail de mémoire sur la période stalinienne.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

    Les uns après les autres, ces anonymes prononcent le nom d’un proche ou d’un inconnu emporté par les purges, fusillé ou déporté au Goulag, comme ce fut le cas de l’arrière-grand-père de Natalia, une jeune moscovite emmitouflée dans son manteau.

    « Quand j’ai dit son nom, j’ai eu envie de pleurer et j’ai encore envie de pleurer, confie-t-elle. Je me suis sentie comme écrasée. Il n’y a plus rien à faire pour les aider, alors au moins j’ai prononcé leurs noms. »

    Agenouillé au centre de la place, une fleur à la main, Valery se souvient de l’un de ses oncles déportés à l’époque soviétique, comme plusieurs membres de sa famille : « Si nous oublions ces gens alors nous acceptons tout ce qui s’est passé à l’époque. Mais tant que nous nous souvenons, nous avons une chance que quelque chose puisse encore changer », dit-il.

    Au sein de l’ONG Memorial, qui organise tous les ans cette cérémonie, on déplore les entraves qui sont posées par les autorités actuelles, à ce difficile travail de mémoire. Et l’on pointe les difficultés croissantes pour accéder aux archives des services de renseignement, des archives qui sont pourtant devenues la principale source d’information pour les descendants des victimes.

    Les familles, les proches ont attendu plusieurs heures dans un froid glacial, pour s’approcher enfin du micro. © Daniel Vallot / RFI
    ► Ecouter la version audio du reportage 29/10/2018 - par Daniel Vallot Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.