GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: l'ancien infirmier Niels Högel reconnaît 100 meurtres à son procès

    media Niels Högel cache son visage lors de son procès à Oldenburg, le 9 décembre 2014. REUTERS/Fabian Bimmer

    Un ancien infirmier allemand, Niels Högel, a reconnu ce mardi 30 octobre à l'ouverture de son procès les 100 meurtres de patients pour lesquels il est jugé.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Il se présente comme le plus grand criminel en Allemagne depuis la guerre, d’après ses co-détenus. Les troubles narcissiques diagnostiqués par les psychiatres ne sont donc pas un leurre. Il est vrai que le bilan meurtrier de « l’infirmier de la mor» est impressionnant. La police évoque jusqu’à 200 victimes potentielles tuées par Niels Högel lorsqu’il exerçait dans des hôpitaux.

    Des personnes décédées ayant été incinérées, il ne sera jamais possible d’établir une liste exacte des victimes de l’infirmier. Cent trente-quatre exhumations ont été ordonnées pour l’enquête pour savoir après coup si des patients morts alors que Niels Högel était de service avaient aussi reçu des substances ayant provoqué un arrêt cardiaque. L’ex-infirmier a déjà été condamné à perpétuité pour le meurtre de six patients.

    Cette fois, il se voit accusé du meurtre de près de 100 personnes entre 2000 et 2005. L’enquête a montré que l’infirmier ne percevait pas les patients comme des individus. Il les utilisait pour pouvoir ensuite briller et mettre ses talents de réanimateur en exergue après avoir provoqué un arrêt cardiaque. Mais la réanimation a le plus souvent échoué. Au-delà de la responsabilité de Niels Högel, cette série de meurtres pose aussi la question du manque de contrôles dans les hôpitaux concernés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.