GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Des pesticides dans les cheveux des Européens

    media Des résidus de pesticides ont été détectés dans les cheveux de 60% d'Européens. Getty Images

    Des résidus de pesticides dans les cheveux de 60% d'Européens: c'est que révèle une étude réalisée dans plusieurs pays européens par l'Institut de recherche et d'expertise scientifique, à la demande des Verts européens, rendue publique ce mercredi 7 novembre alors que la Commission européenne dévoile sa stratégie pour mieux encadrer les substances chimiques accusées d'être des perturbateurs endocriniens.

    Avec notre correspondante à BruxellesJoana Hostein

    150 échantillons de cheveux provenant de six pays européens, de France, d'Allemagne, du Danemark, du Royaume-Uni, de Belgique et d'Italie ont été analysés. L'objectif était de déterminer la présence d'un ou plusieurs pesticides soupçonnés d'être dangereux pour la santé. Résultat de l'étude réalisée par l'IRES (Institut de recherche et d'expertise scientifique), en moyenne, 60% de ces échantillons contiennent au moins un pesticide.

    Ce sont les enfants et les adolescents qui ont le plus de cheveux contaminés. Et parmi les substances les plus présentes dans ces échantillons, on trouve notamment le Fipronil, utilisé pour le traitement des animaux domestiques contre les puces notamment. « Il y a des familles qui mangent bio, qui font attention à leur qualité de vie et qui ont un chat ou un chien avec un collier qui contient du Fipronil. Si l'enfant prend l'animal, il se contamine avec ce pesticide qui est quand même très cancérogène. Cette étude montre qu'il est urgent d'agir », explique Michèle Rivasi, eurodéputée écologiste :

    L'exposition aux pesticides ne se fait donc pas uniquement par ce que nous mangeons, insistent les Verts européens. La contamination passe aussi par les traitements de conservation du bois par exemple. C'est notamment le cas pour l'insecticide Perméthrine, également retrouvé dans les analyses et soupçonné d'être cancérogène lui aussi.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.