GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Turquie: des arrestations dans les milieux universitaires et culturels

    media Affiche représentant Osman Kavala lors d'une conférence de presse de ses avocats, le 31 octobre 2018. AFP/Ozan Kose

    En Turquie, les opérations « antiterroristes » se poursuivent : plus de deux ans après la tentative de coup d’État de juillet 2016, près de 20 mandats d’arrestation ont été émis vendredi 16 novembre, selon l'agence étatique Anadolu, contre de soi-disant sympathisants de putschistes et plus d’une dizaine de personnes ont été arrêtées pour avoir soutenu les manifestations antigouvernementales du parc de Gezi, en 2013. Ces personnes ont un point en commun : elles sont proches d’un mécène culturel, Osman Kavala - emprisonné depuis novembre 2017 un an et qui attend toujours son procès.

    Avec notre correspondant à Istanbul,  Alexandre Billette

    C’est une association connue, et soutenue notamment en Europe : Culture Anatolie travaille au rapprochement entre les différents peuples de Turquie, turcs, kurdes, arméniens et grecs, par exemple. Une association très impliquée dans le domaine culturel et dont le président Osman Kavala est derrière les barreaux.

    Vendredi 16, au moins treize personnes ont été placées en garde à vue, toutes étant proches de cette association : des professeurs, des journalistes, des artistes qui auraient été arrêtés pour avoir soi-disant contribué aux événements de Gezi, à Istanbul en 2013.

    QUI EST OSMAN KAVALA, HOMME D'AFFAIRES ET PHILANTHROPE ?
    Pour Ahmet Insel, professeur émérite de l'université Galatasaray, «ce qu'on reproche à Osman Kavala, c'est d'être en relation avec des étrangers» 16/11/2018 - par Vincent Souriau Écouter

    Le parlement européen et le Conseil de l’Europe ont dénoncé ces arrestations, qui pourraient bien avoir été conduites pour étoffer, en quelque sorte, l’acte d’accusation d’Osman Kavala. Dénoncé par la presse turque proche de Recep Tayyip Erdogan comme un mécène qui soutient des activités antigouvernementales, il est en détention provisoire depuis novembre 2017, sans qu’aucune charge ait été encore officiellement portée contre lui.

    Selon Ahmet Insel, ces arrestations sont surtout «un message envoyé à la société civile et aux ONG de se tenir à carreau» 16/11/2018 - par Vincent Souriau Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.