GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Brexit: un accord sur Gibraltar ouvre la voie au sommet européen

    media Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, lors de son arrivée devant la presse à Madrid pour annoncer avoir trouvé un accord avec le Royaume-Uni sur la question de Gibraltar le 24 novembre 2018. REUTERS/Sergio Perez

    Un accord de dernière minute au sujet de Gibraltar entre les Britanniques et les Espagnols a ouvert la voie au Conseil européen extraordinaire prévu ce dimanche 25 novembre pour la ratification des conditions de la rupture avec le Royaume-Uni.

    Donald Tusk et Pédro Sanchez, président du Conseil européen et chef du gouvernement espagnol, se sont entendus ce samedi 24 novembre sur le cadre des futures négociations concernant ce territoire britannique situé à la pointe sud de l'Espagne.

    « Nous avons reçu des garanties suffisantes pour trouver une solution à un conflit vieux de 300 ans entre le Royaume-Uni et l'Espagne », s'est félicité Sanchez, s'adressant à la presse à Madrid, après une nuit de négociations entre « sherpas » espagnols et britanniques, à Bruxelles. Il avait annoncé vendredi qu'en l'absence d'accord sur Gibraltar, le sommet n'aurait pas lieu.

    L'Espagne négociera avec le Royaume-Uni

    Le gouvernement britannique a par ailleurs adressé une lettre à Donald Tusk dans laquelle il promet de ne pas considérer que la ratification du traité de retrait de l'UE signifie qu'un éventuel accord commercial avec Bruxelles s'appliquera automatiquement à Gibraltar.

    Nous avons obtenu des garanties suffisantes pour trouver une solution à un conflit qui dure depuis plus 300 ans entre le Royaume-Uni et l’Espagne. Nous voulons garder les meilleures relations avec les Britanniques. Il y a beaucoup d’Espagnols qui vivent au Royaume-Uni et beaucoup de Britanniques qui vivent en Espagne. Je veux finir en remerciant les présidents du Conseil, de la Commission et tous mes collègues du Conseil pour leur soutien sur cette question qui pour nous était fondamentale.

    Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol 24/11/2018 - par RFI Écouter

    Lors du Conseil européen de dimanche matin, les Vingt-Sept seront ainsi invités à approuver une déclaration excluant le territoire britannique des traités qui seront conclus par la suite, ce qui permettra à Madrid de négocier directement avec Londres sur ce point.

    Gibraltar pas inclus dans l'application de l'accord

    « Lorsque le Royaume-Uni aura quitté l'Union, Gibraltar ne sera pas inclus dans le champ d'application territorial des accords qui seront conclus par l'Union et le Royaume-Uni », dit le texte provisoire. « Toutefois, cela n'empêche pas de conclure des accords séparés entre l'Union et le Royaume-Uni en ce qui concerne Gibraltar (...), ces accords séparés nécessiteront un accord préalable du Royaume d'Espagne », ajoutent ses auteurs.

    Outre la tenue du Conseil européen lui-même, Pédro Sanchez menaçait de voter contre le projet d'accord sur le Brexit. Dans les faits, l'Espagne ne dispose pas de droit de veto sur ce point. Selon l'article 50 du traité européen qui régit la sortie d'un Etat membre, l'accord de retrait doit être approuvé non pas à l'unanimité, mais à la majorité qualifiée.

    (Avec Reuters)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.