GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Italie: à Venise, la place Saint-Marc fermée à cause d'une nouvelle inondation
    • Reconnaissance faciale en France: la Cnil dit oui à l'expérimentation mais dans un cadre strict
    • L'Irak «ne sera plus le même» après la contestation (ayatollah Sistani)
    • La justice française remet en liberté Vincenzo Vecchi, réclamé par les autorités italiennes
    • Pékin accuse Londres de «jeter de l'huile sur le feu» après l'agression d'une ministre hongkongaise
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    Europe

    [Reportage] Brexit: l'inquiétude de la communauté polonaise d'Essex

    media  
    A Southend-on-Sea, dans l'Essex, les effets du Brexit inquiètent certains membres de la communauté polonaise (photo d'illustration). RFI/Marie Billon

    Les dirigeants européens se réunissent à Bruxelles ce dimanche 25 novembre pour un sommet extraordinaire sur le Brexit. Les Vingt-Sept doivent approuver l'accord de divorce avec le Royaume Uni. Un accord que la Première ministre britannique devra ensuite réussir à faire voter au Parlement. Cette incertitude n'améliore pas la vie des citoyens européens installés au Royaume-Uni, comme les membres de la communauté polonaise établie dans l'Essex, une région qui a voté massivement en faveur du Brexit.

    Avec notre envoyée spéciale dans l’Essex, Anastasia Becchio

    Station balnéaire dans l'estuaire de la Tamise, Southend-on-Sea compte de nombreux hôtels, restaurants et cafés. C'est dans l'un de ces établissements, en bord de mer que travaille Julitta Zareba comme manager, responsable du développement de l'hôtel.

    L'entourage rétrécit

    Arrivée de Pologne il y a 14 ans, elle a l'intention de rester au Royaume-Uni, mais voit avec inquiétude son entourage se rétrécir. « Mon fils a une institutrice qui est repartie pour la Pologne. Et la maman d’une copine de son école, qui était infirmière, est retournée en Pologne. »

    Parallèlement à son emploi dans les nouvelles technologies, Grzegorz Kocój - qui réfléchit à partir s'installer en Espagne - dirige l'école polonaise de Southend-on-Sea, qui accueille, chaque samedi, une soixantaine d'enfants de la région. Cette année, il a déjà vu partir deux de ses enseignantes. « Elles se sentaient déprimées, frustrées et rejetées, elles estimaient ne plus avoir d'avenir ici. »

    Professeur de yoga et maman d'un petit garçon, Anna Caplin est arrivée de Pologne il y a 13 ans. Elle a vécu le Brexit comme un choc et sent désormais de l'hostilité au sein la population de Southend-on-Sea, qui a voté en faveur du Brexit à 62%.

    « J'essaye de parler à mon fils uniquement en Polonais pour qu'il apprenne et quand je lui parle polonais dans des magasins ou dans la rue, je sens de la désapprobation. Avant, ce n'était pas le cas, les gens ne se montraient pas irrespectueux, mais aujourd'hui ils ne se gênent pas ».

    Longues démarches

    Anna n'a d'autres choix que de rester au Royaume-Uni : elle voit difficilement son mari britannique se mettre au polonais. Dans les deux années qui viennent, elle va se résoudre à entamer les longues démarches pour obtenir la nationalité britannique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.