GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Brexit: un sommet européen pour approuver l'accord de retrait

    media Theresa May s'adresse aux journalistes lors de son arrivée à la Commission européenne pour rencontrer Donald Tusk le 24 novembre 2018. REUTERS/Yves Herman

    L'avenir de l'accord sur le Brexit se joue ce dimanche à Bruxelles, en Belgique où va se réunir le Conseil européen. Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé qu'il voterait pour, puisqu'il a obtenu de Londres les garanties souhaitées. Madrid voulait s'assurer que les accords conclus entre Londres et les 27 n'affaibliraient pas sa revendication sur Gibraltar. Theresa May est quant à elle arrivée à Bruxelles samedi après-midi. La Première ministre britannique a été reçue par le président de la Commission européenne, Donald Tusk.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Quentin Dickinson

    Theresa May s’est donc précipitée à Bruxelles pour, laissait-elle dire, arracher de haute lutte d’ultimes concessions. Mais ici, l’on fait remarquer que les deux textes du Brexit, celui sur le divorce et celui sur la future relation transmanche, ont fait l’objet d’un accord formel des négociateurs des deux bords, donc aussi ceux de Theresa May, et qu’il est totalement exclu d’y changer une virgule.

    Évidemment, on a bien compris ici qu’il s’agit de convaincre, à Londres, ses détracteurs et ses amis, qui sont souvent les mêmes, qu’elle se bat bec et ongle jusqu’à la dernière seconde. On peut prêter les mêmes préoccupations de pure politique intérieure à son homologue espagnol, Pedro Sanchez qui aura provoqué une intense mais courte tension à Bruxelles, en brandissant la menace de son veto sur les deux textes du Brexit. Un veto d’ailleurs juridiquement imaginaire, étant donné que les décisions du Conseil européen se prennent généralement par consensus.

    Toujours est-il que voilà Pedro Sanchez rassuré, l’Espagne se voit confirmer un droit de regard, dont, de toute façon, elle disposait déjà, sur toute implication pour Gibraltar de la future négociation, portant sur les relations entre le Royaume-Uni et l’UE post-Brexit.

    Le sommet se tient donc bien ce dimanche 25 novembre au matin, et les deux textes seront approuvés par les 28 chefs d’État et de gouvernement – mais rien n’est gagné pour autant, car rien ne garantit que l’accord soit avalisé par le Parlement britannique dans quinze jours, ni qu’en janvier, le Parlement européen l’adopte sans exprimer d’importantes réserves.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.