GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    Europe

    UE: le budget italien, l'autre sujet qui fâche

    media Le Premier ministre italien Giuseppe Conte (g.) a rencontré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles pour discuter budget, le samedi 24 novembre. REUTERS/Piroschka van de Wouw

    Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, s'est rendu à Bruxelles samedi 24 novembre pour un dîner de travail avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Au menu des discussions : la dette italienne et la possible ouverture d'une procédure en infraction à l'encontre de l'Italie.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    « Continuer de dialoguer pour éviter l'ouverture d'une procédure en infraction ». Telle est la stratégie adoptée par le Premier ministre italien samedi soir face à la Commission européenne.

    Giuseppe Conte, qui s'est exprimé à l'issue de la rencontre, reconnait être « ambitieux ». La tâche ne s'annonce en effet pas facile pour Rome. Cette semaine, le lancement d'une procédure pour déficit excessif, avec sanctions financières à la clé, était jugé nécessaire côté européen.

    Risques très sérieux

    Pour la Commission, le projet de budget présenté par Rome comporte des risques très sérieux pour l'économie italienne, pour ses banques, pour ses entreprises et pour ses contribuables. La hausse du déficit public - trois fois plus que ce qui était annoncé au mois de juillet - risque en effet de faire exploser la dette italienne, qui dépasse déjà 130% du PIB.

    La balle est désormais dans le camp des Etats membres. Giuseppe Conte ne manquera pas l'occasion de défendre sa cause auprès de ses homologues en marge du sommet consacré au Brexit.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.