GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Brexit: jour de divorce en Europe

    media Teresa May, le 25 novembre 2018 à Bruxelles. «Si les gens pensent qu'on peut encore négocier, ce n'est pas le cas. C'est l'accord qui est sur la table, c'est le meilleur accord possible, c'est le seul possible», a dit Mme May. REUTERS/Dylan Martinez

    L'Europe a scellé le divorce avec Londres. Les dirigeants des Vingt-Sept ont approuvé ce dimanche 25 novembre à Bruxelles le texte qui entérine le retrait britannique de l'UE lors d'un sommet spécial. « Un accord pour un avenir meilleur », selon la Première ministre britannique.

    Avec notre bureau et notre envoyée spéciale à Bruxelles,

    La réunion des vingt-huit chefs d’État et de gouvernement a débuté à 9h30, et s'est achevée rapidement avec la validation de l'accord de divorce avec Londres. « Le Conseil européen approuve l'accord de retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord de l'Union européenne et de la Communauté européenne de l'énergie atomique », écrivent les Vingt-Sept dans les conclusions du sommet.

    Un moment « tragique » de l’histoire européenne pour Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, une journée empreinte de gravité pour le président Macron qui souligne que le Brexit est « le choix d’un peuple souverain ». Mais au-delà de l’émotion, tous les esprits sont concentrés sur les moyens d’assurer à l’avenir une relation qui soit « la plus proche possible » entre Londres et les Etats de l’UE.

    Long processus

    Le processus est loin d’être fini. Les députés britanniques doivent se prononcer sur l’accord mi-décembre. Ils devront ensuite voter un texte de loi qui mette en œuvre les dispositions du divorce. Le Parlement européen, lui, votera lui en février ou en mars. « Les députés soutiennent largement cet accord » assure le président de l’hémicycle Antonio Tajani.

    La période de transition de vingt-et-un mois doit débuter le 30 mars 2019. Le Brexit entrera alors en vigueur avec ou sans accord. Et dans le cadre de l'accord on entre alors en phase de transition et de négociation sur le détail des relations futures. « L'Union européenne n'a jamais conclu d'accord d'une telle ampleur », souligne la délégation française. Le Royaume-Uni sera le premier partenaire économique de l'Union européenne. Un partenaire essentiel en matière de sécurité, de diplomatie et de défense.

    Concurrence équitable

    Pendant ces négociations, la France sera particulièrement attentive à deux choses, explique-t-on à Bruxelles, garantir une concurrence équitable entre Londres et les Européens, et garantir un accord satisfaisant sur la pêche, secteur clé pour de nombreux pays européens dont la France bien sûr.

    En attendant dans quinze jours le résultat, sans doute périlleux, du vote au Parlement britannique, du côté européen, cette journée a marqué l’aboutissement de dix-sept mois de négociations toujours difficiles, souvent surréalistes.

    Je me sens floué. Si nous avons voté pour le Brexit c'est pour une seule raison : c'est pour que tous les immigrés retournent chez eux. J'ai 50 ans, j'ai travaillé toute ma vie dans des entreprises, mais aujourd'hui, toutes ces entreprises sont remplies de Roumains, de Polonais, ça n'est plus la Grande Bretagne.

    Pro ou anti-Brexit, l'accord actuel ne semble satisfaire personne

    Reportage dans l'Essex

    25/11/2018 - par Anastasia Becchio Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.