GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Aujourd'hui
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Ukraine: les bureaux de vote ont ouvert pour le second tour de l'élection présidentielle qui oppose Petro Porochenko à Volodymyr Zelenskiy
    Europe

    COP24: 65000 personnes investissent les rues de Bruxelles pour le climat

    media Des manifestants participent à la marche pour le climat à Bruxelles, le 2 décembre 2018. NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP

    Quelque 65 000 personnes, selon la police, ont participé à une grande marche pour le climat cet après-midi à Bruxelles alors que, à plus de 1 000 km de là, s'ouvre aujourd'hui en Pologne la COP24, la 24e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    « Plus chaud, plus chaud que le climat », lancent les manifestants. Ils sont venus des quatre coins de la Belgique et certains ont fait de grosses concessions pour être présents. « Je rate Arsenal contre Tottenham pour le climat : c’est un peu mon OM-PSG à moi, vous voyez ? Donc, c’est un peu le match de l’année, ricane ce trentenaire. Mais je considère quand même qu’à un moment donné, le climat est plus important. »

    « Pas de planète B », c’est ce qui est inscrit sur le panneau que tient ce groupe d’enfants, âgés d’une dizaine d’années. « Je trouve qu’il y a beaucoup de pollution, beaucoup de voitures », lance un. « J’ai peur que, à cause des eaux, ça envahisse toutes les villes », dit l’autre. « Que la Terre explose », complète une jeune fille. « Que les ours blancs vont disparaître », conclut un dernier.

    À pied ou à vélo, ils sont plusieurs dizaines de milliers à défiler dans les rues de Bruxelles, les yeux rivés vers la Pologne alors que s’ouvre la COP24 à Katowice ce même jour.

    Ce maraîcher constate tous les jours les conséquences du réchauffement climatique. « Les oiseaux, on n’en voit plus, les hirondelles non plus, les insectes non plus, il fait 14 degrés, j’ai mon bonnet et j’ai trop chaud. C’est quand même extrêmement important que les États puissent bousculer les multinationales, parce que pour le moment c’est plutôt l’inverse. »

    « Le climat change alors pourquoi pas nous », résume un autre manifestant.

    REPORTAGE
    «Plus chaud, plus chaud, plus chaud que la planète!», criaient les manifestants présents à Bruxelles pour le climat 02/12/2018 - par Joana Hostein Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.