GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L’Otan accuse Moscou d’avoir violé le traité nucléaire FNI

    media Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (g) et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors d'une réunion des 29 pays de l'Otan au siège de l'Alliance à Bruxelles, le 4 décembre 2018. JOHN THYS / AFP

    L’Otan accuse Moscou de violer le traité russo-américain FNI qui bannit depuis 31 ans les missiles de moyenne portée. Les 29 ministres des Affaires étrangères de l’Otan sont réunis ces mardi et mercredi au siège de l’Alliance atlantique aux portes de Bruxelles et c’est à nouveau la Russie qui occupe le centre des débats. Après les accrochages russo-ukrainiens en mer d’Azov ce sont désormais les missiles russes qui inquiètent les alliés.

    De notre bureau à Bruxelles,

    Dans une résolution commune, les 29 pays de l’Otan accusent pour la première fois expressément la Russie de violer le traité FNI des Forces nucléaires intermédiaires. Sur le banc des accusés, le Novator 9M729, connu à l’Otan sous le nom de SSC-8.

    Depuis des années, l’Otan demande des explications à la Russie sur ces missiles de moyenne portée dont les lanceurs sont montés sur des camions, un contentieux que portait déjà la Maison Blanche du temps de Barack Obama.

    « Evidemment tous les missiles sont dangereux, mais ceux-ci le sont particulièrement, car ils sont difficiles à détecter. Ils sont mobiles, ils peuvent être nucléarisés, ils réduiront le délai de réaction, ils peuvent atteindre des villes européennes et du coup ils abaissent le seuil à partir duquel il y aurait une utilisation potentielle d’armes nucléaires lors d’un conflit. C’est pourquoi le traité FNI a été si important et c’est pourquoi il est si grave que ce traité puisse désormais d’être démantelé à cause des violations russes », explique Jens Stoltenberg, secrétaire-général de l’Otan.

    L’Otan veut donner une dernière chance à la Russie de sauver ce traité, un des piliers de l’architecture mondiale de stabilité stratégique. Le ministre américain des Affaires étrangères Mike Pompeo va plus loin et précise que la Russie dispose de soixante jours.

    Signé en décembre 1987 par Gorbatchev et Reagan pour résoudre la crise des euromissiles, le traité FNI interdit de déployer des missiles d’une portée de 500 à 5 500 km, ce qui protège surtout l’Europe. A l’époque on parlait des Pershing américains et des SS20 soviétiques, mais aujourd’hui Donald Trump veut sortir de ce traité et pour une fois les pays de l’Otan le soutiennent sans réserve.

    (Re) lire : Tensions en mer d'Azov: la mise en garde de l'Otan à la Russie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.