GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie condamné à quatre ans de prison (Memorial)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    • Russie: Vladimir Poutine promulgue 2 lois, l'une contre les «fausses nouvelles» et l'autre punissant les «offenses aux symboles de l'Etat»
    • EasyJet annonce se retirer des discussions sur la reprise d'Alitalia
    • Pays-Bas: trois morts et neuf blessés durant les fusillades à Utrecht (maire)
    • Un homme originaire de Turquie recherché après les fusillades d'Utrecht (police néerlandaise)
    • Syrie: l'armée «libèrera» les zones kurdes par la «force» ou par des «accords» (ministre)
    • «Gilets jaunes»: le coût des dégâts liés aux manifestations estimés à 170 millions d'euros par la fédération française de l'assurance (FFA)
    • En France, le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure de 15 ans
    Europe

    Brexit: l’ancien Premier ministre Tony Blair favorable à un nouveau référendum

    media L'ancien Premier ministre Tony Blair lors d'une conférence de presse au siège de l'association People's Vote, en campagne pour un nouveau référendum sur le Brexit, le 14 décembre 2018. REUTERS/Henry Nicholls

    L’ancien Premier ministre britannique Tony Blair a réitéré ce vendredi son soutien pour un second référendum sur le Brexit. L’ancien leader du parti travailliste et opposant au Brexit a déclaré que si le Parlement ne pouvait se décider sur le sort du pays, il se devait de s’en remettre au peuple.

    Avec notre correspondante à Londres,  Marina Daras  

    Pour Tony Blair, le Royaume-Uni et l’UE doivent se préparer à un second référendum sur le Brexit. D’après l’ancien Premier ministre, la tenue d’un second vote serait bien plus probable qu’un no deal Brexit, c’est-à-dire une sortie sans accord négocié.

    « Ce qui paraissait improbable il y a quelques mois a maintenant plus de 50 % de chance d’arriver, dit-il. En fin de compte, cela pourrait même avoir un sens pour la Première ministre qui pourrait légitimement dire : " j’ai fait de mon mieux, mon projet de loi a été rejeté par le Parlement, c’est donc à vous, le peuple, de trancher puisque le Parlement ne le peut pas. " Il y a un an, le soutien pour un second vote était de 30 %. Aujourd’hui, c’est la solution la plus soutenue par le peuple. »

    Tony Blair s’est également adressé directement aux dirigeants européens, leur demandant de prendre les choses en main :

    « L’Europe peut dire que tout cela est très bien, mais comment faire si le Royaume-Uni ne veut pas coopérer. Je comprends cela, mais il faut leur dire : laissez la politique britannique répondre. Cessez d’être des spectateurs passifs dans un débat qui, après tout, a un impact sur les intérêts de l’Europe et pas seulement sur ceux de la Grande-Bretagne. Dites à la Grande-Bretagne que vous voulez qu’elle reste. Donnez-nous une idée de ce qui peut arriver si nous le faisons. »

    Pour l’ancien chef du parti travailliste, la Chambre des Communes n’approuvera sans doute pas l’accord de Theresa May et un second référendum serait la seule issue pour réunifier le pays divisé par ces négociations.

    (Re) lire : Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.