GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    En déficit de main-d’œuvre, Berlin présente une loi sur l’immigration choisie

    media La chancelière Angela Merkel lors d'un événement célébrant les 40 ans de l'office fédéral pour la Migration, les Réfugiés et l'Intégration, le 12 décembre 2018 à Berlin. Ralf Hirschberger / dpa / AFP

    L'Allemagne a accueilli ces nombreuses années des centaines de milliers de réfugiés. Mais l'économie manque de main-d'œuvre dans ce pays vieillissant. Pour combler ce déficit, Berlin franchit un pas inédit et présente des textes de loi régulant à l'avenir une immigration choisie qui répondrait aux besoins de son économie. Une réforme doit être présentée ce mercredi 19 décembre en Conseil des ministres.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Avant l’été, la grande coalition avait annoncé qu’elle présenterait un projet de loi sur l’immigration avant la fin de l’année. Les divergences entre partisans d’un texte plus libéral et tenants d’une ligne plus restrictive ont failli en dernière minute remettre en cause le calendrier prévu. Finalement, les deux projets de loi qui constituent la réforme seront bien présentés ce mercredi 19 décembre au matin au Conseil des ministres.

    C’est un tournant historique : l’Allemagne, qui a longtemps nié être un pays d’immigration, adopte pour la première fois un texte permettant de gérer l’arrivée de main-d’œuvre qualifiée. Un premier texte de la réforme règle l’immigration de personnes qualifiées, pour lesquelles il ne sera plus nécessaire de vérifier si des Allemands ou des Européens pourraient occuper certains emplois. Son second texte prévoit dans quelles conditions des demandeurs d’asile déboutés, mais déjà intégrés sur le marché du travail pourront finalement obtenir un droit de séjour.

    Ces textes arrivent alors que les entreprises désespèrent et font pression sur le gouvernement pour libéraliser l’immigration. D’après une étude, les deux tiers des PME, qui sont au cœur du dynamisme économique allemand, veulent recruter des salariés qualifiés dans les trois ans à venir et beaucoup ont peur de ne pouvoir le faire.

    « Il était temps que nous présentions un tel texte, déclare le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer. Nous insistons sur le fait qu’il s’agit d’attirer en Allemagne des personnes qualifiées. Je ne connais pas à l’heure où je vous parle une loi sur l’immigration dans le monde qui se veuille aussi moderne ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.