GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Europe

    Le pape François appelle les prêtres pédophiles à se livrer à la justice

    media Le pape François au Vatican le 21 décembre 2018. REUTERS/Tony Gentile

    Comme chaque fin d’année, le pape François a adressé ses vœux à la Curie romaine ce vendredi 21 décembre. L’occasion pour le chef de l’Eglise catholique de dénoncer à nouveau les abus sexuels commis par des membres du clergé. Avec fermeté, il a appelé les religieux coupables à se livrer à la justice.

    Avec notre correspondante à Rome, Blandine Hugonnet

    Dans son discours aux responsables de la Curie, le pape François n’a pas mâché ses mots sur la question des violences sexuelles dans l’Eglise. Longuement, il est revenu sur les scandales d’abus révélés cette année au Chili ou aux Etats-Unis, des abus de pouvoir, de conscience et les abus sexuels commis par des membres de l’Église.

    Cette « chaîne du péché grandit comme une tache d’huile et devient rapidement un réseau de corruption » a dénoncé le chef de l’Eglise catholique. Face à ce qu’il qualifie « d’abominations », il a assuré, avec fermeté, que « l'Eglise ne cherchera jamais à étouffer ou à sous-estimer aucun cas ».

    Devant le gouvernement du Vatican, François a tenu à reconnaître « que certains responsables par le passé, par légèreté, par incrédulité, par impréparation, par inexpérience ou par superficialité spirituelle et humaine, ont traité de nombreux cas sans le sérieux et la rapidité requis. Cela ne doit plus jamais se produire », a-t-il martelé.

    Un message tout particulièrement adressé aux évêques et cardinaux qui ont fermé les yeux devant ces crimes dans le monde entier, mais aussi aux « hommes consacrés qui abusent des faibles en profitant de leur pouvoir moral et de persuasion ».

    Le pape a conclu sur un appel lancé à ceux qu’il qualifie de « loups terribles ». « A ceux qui abusent des mineurs : remettez-vous à la justice humaine et préparez-vous à la justice divine » a conclu François. Des paroles fortes qui font sens au Vatican, à deux mois tout juste d’un sommet inédit consacré à la pédophilie, en février 2019.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.