GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Tensions en mer d'Azov : l'Ukraine décidée à installer une base militaire

    media Des navires militaires ukrainiens aperçus en mer d'Azov le 2 décembre 2018. REUTERS/Gleb Garanich

    Entre Kiev et Moscou, la tension ne redescend pas un mois après l'attaque et l'arraisonnement de trois bateaux militaires ukrainiens par la marine russe aux abords de la Crimée. L'Ukraine est bien décidée à installer une base militaire permamente en mer d'Azov.

    L'Ukraine enverra à nouveau des navires en mer d'Azov malgré l'incident du détroit de Kertch où trois bâtiments ukrainiens ont été arraisonnés par les forces russes le mois dernier, a déclaré ce mercredi 20 décembre Oleksandr Tourtchynov, un proche de Petro Porochenko, sans donner de calendrier précis. Toutefois, il a précisé que des discussions étaient en cours afin que des officiels de l'OTAN ou de l'OSCE soient à bord pour constater toute infraction au droit maritime international, explique le correspondant de RFI à Kiev, Stéphane Siohan.

    Les forces russes ont arraisonné le 25 novembre, dans le détroit de Kertch qui sépare la mer Noire et la mer d'Azov, trois bâtiments ukrainiens qu'elles accusent d'avoir franchi illégalement la frontière maritime. Les 24 marins ukrainiens ont été transférés à Moscou. Cet incident a nettement accentué la tension qui règne entre Moscou et Kiev depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

    Des sanctions économiques prolongées

    L'Union européenne, qui a décidé de prolonger ses sanctions économiques contre la Russie, et les Etats-Unis ont appelé à la libération des 24 marins ukrainiens. Dans un entretien accordé à l'antenne locale de la BBC, le secrétaire à la Sécurité nationale et à la Défense du gouvernement ukrainien a déclaré que « l'agression de la Russie  ne stoppera pas notre projet de créer un groupe naval en mer d'Azov ».

    « Si nous arrêtons et que nous nous retirons, la Russie sera parvenue à s'emparer de la mer d'Azov, à présenter au monde de nouvelles frontières maritimes qu'elle aura unilatéralement déterminées en mer Noire, légitimant de facto l'occupation de la Crimée », a ajouté Oleksandr Tourtchynov.

    Réagissant à cette déclaration, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que la volonté de Kiev d'envoyer à nouveau des navires transiter par le détroit de Kertch était une « provocation ».

    (et avec AFP)

    Carte de la mer d'Azov. (Studio graphique FMM)
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.