GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président Erdogan «prévoit bel et bien de rencontrer la délégation américaine», a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, sur Twitter. Le président turc avait affirmé plus tôt ce mercredi sur Skynews qu'il ne s'entretiendrait pas avec le vice-président américain Mike Pence et le secrétaire d'Etat Mike Pompeo attendus à Ankara pour exiger l'arrêt de l'offensive turque en Syrie. «Je ne les rencontrerai pas», avait déclaré M. Erdogan à Sky News, «ils rencontreront leurs homologues. Moi, je ne parlerai qu'à Trump, s'il vient», avait-il ajouté.

    Europe

    La Russie frappe l'Ukraine de nouvelles sanctions économiques

    media Le président Vladimir Poutine et son Premier ministre Dmitri Medvedev avant une réunion avec le gouvernement le mercredi 26 décembre 2018 (photo d'illustration). REUTERS/Sputnik/Dmitry Astakhov/

    La tension ne faiblit pas entre Moscou et Kiev. Après l’incident naval qui s’est déroulé fin novembre au large de la Crimée, de nouvelles sanctions économiques ont été annoncées par Moscou ce mardi 25 décembre.

    Avec notre correspondant à MoscouDaniel Vallot

    La guerre des sanctions se poursuit entre la Russie et l’Ukraine. Les autorités russes ont frappé cette fois avec un décret signé par le Premier ministre Dmitri Medvedev. 245 personnalités et entreprises ont été touchées par cette sanction. Hommes politiques, haut fonctionnaires et magistrats viennent compléter une première liste noire publiée en novembre dernier. Et les entreprises visées par cette nouvelle vague de sanctions appartiennent au secteur de la défense, de la logistique et des finances.

    Au total, 567 personnalités ukrainiennes et 75 entreprises ont leurs avoirs en Russie gelés. Une mesure justifiée aux yeux du Premier ministre russe « par la défense des intérêts du gouvernement, des entreprises et des citoyens russes .» Moscou précise que ces sanctions pourront être suspendues mais à une condition : la levée des mesures similaires décidées par Kiev à l’encontre de la Russie.

    Les relations entre les deux pays n’ont cessé de se dégrader depuis l’annexion de la Crimée en 2014. Mais les tensions se sont récemment ravivées entre Moscou et Kiev, après l’incident maritime qui s’est déroulée au large de la Crimée le mois dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.