GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Belgique forcée de rapatrier six enfants de jihadistes

    media Des femmes dans un camp de déplacés syriens à Al-Hol, dans le gouvernorat d'Hassaké, le 17 décembre 2018. (photo d'illustration) Delil souleiman / AFP

    Une décision prise ce 26 décembre par un juge des référés du tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles oblige la Belgique à rapatrier des enfants de jihadistes retenus en Syrie. Cette mesure concerne six enfants, âgés de 0 à six ans, en état de détresse physique et psychologique, selon la fondation Child Focus.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

    Les mineurs belges se trouvent actuellement dans un camp de réfugiés, au Kurdistan avec leurs mères, âgées de 25 et 26 ans et originaires de Borgerhout, près d'Anvers. Ces dernières avaient accompagné leurs maris, combattants de l'organisation terroriste Etat islamique, il y a cinq ans en Syrie. Ils sont désormais décédés et les jeunes femmes ont entamé une procédure judiciaire pour que leurs enfants soient rapatriés.

    Leur demande avait d'abord été rejetée en appel. La justice estimait que sans représentant consulaire en Syrie, la Belgique ne pouvait être contrainte de les rapatrier. Le juge des référés a décidé d'obliger le pays à procéder à ce rapatriement, en raison de l'urgence de la situation.

    Selon l'avocat des deux mères, les enfants sont en sévère sous-alimentation et pourraient ne pas survivre à cet hiver. L'Etat belge a 40 jours pour permettre aux six enfants mineurs de rejoindre la Belgique. Passé ce délai, il devra payer une astreinte de 5 000 euros par jour et par enfant. Mais l'Etat peut toutefois encore faire appel de cette décision.

    Le rapatriement des enfants de jihadistes français, un sujet délicat

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.