GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Italie: le nouveau budget 2019 approuvé par un vote de confiance des députés

    media Le ministre du Travail et de l'Industrie Luigi Di Maio aux côtés du Premier ministre Giuseppe Conte et du ministre de l'Economie Giovanni Tria au Parlement italien le 29 décembre 2018. Alberto PIZZOLI / AFP

    ll ne manque plus qu'un ultime vote formel au Parlement, ce dimanche, pour  boucler le feuilleton mouvementé de la loi de finances italienne. Les députés ont voté samedi 29 décembre au soir la confiance au gouvernement sur le budget 2019, issu d'un très long bras de fer avec Bruxelles.

    La question de confiance posée par le gouvernement d'union du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue a été approuvée par 327 députés. 228 se sont prononcés contre et un s'est abstenu.

    L’une des mesures phare de ce budget 2019 était notamment la création d’un revenu de citoyenneté voulu par le M5S et qui concernerait cinq millions d'Italiens démunis. L’assouplissement de la loi sur les retraites revendiqué par la Ligue, reste sur pied. Du moins sur le principe, car les modalités d'application feront en effet l'objet de décrets spéciaux début 2019.

    Pour le Parti démocrate, la première force d'opposition qui commence à sortir de son long sommeil, après sa défaite cuisante aux législatives du printemps 2018,  la loi de budget ne donne aucune chance à l'Italie de se relancer.

    Le Parti démocrate vent debout contre le budget 2019

    Tout au long de la journée de l'avant-dernier vote de la loi de budget, des élus du Parti démocrate se sont mobilisés sur la place du Parlement, au cœur de Rome, pour expliquer, hors de l'hémicycle, pourquoi ils rejettent cette loi. « Cette loi de budget n'aide pas les pauvres et ne permet pas de relancer le pays. Le revenu de citoyenneté tel qu'il est conçu est une véritable farce, car ceux qui bénéficieront de cette aide de l'État perdront les aides des communes et des régions, pour les crèches, l'école maternelle ou les transports en commun. Donc on donne d'un côté et on supprime de l'autre », explique Francesco Boccia, économiste et député du Parti démocrate.

    Même scepticisme de la part du chef de groupe des députés démocrates Graziano del Rio. « La loi de finances ne contient pas de mesures pour le travail et pour aider les entreprises, mais elle prévoit une amnistie fiscale pour ceux qui n'ont pas réglé leurs impôts. Or le pays besoin de tout sauf d'évasion fiscale. Nous sommes certains que 2019 sera une année où les Italiens ouvriront les yeux et nous serons prêts ».

    Le parti démocrate a bien du chemin à faire pour récupérer les électeurs perdus. Mais pour la première fois, après six mois de gouvernement 5 Etoiles-Ligue, les sondages indiquent une légère remontée du centre gauche.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.